18/20 des indépendants spécial « Communication Responsable »

Pour sa 1ère édition de l’année, le 18/20 a convié ses participants à appréhender les enjeux et les axes clés de la communication responsable, à travers le cas fictif d’un évènement éco-conçu.

Deux temps forts pour cet atelier animé par Lise Harribey, Vice-présidente de l’APACOM et responsable de la commission Com’ Avenir :

Un éclairage sur les principaux enjeux environnementaux et sociétaux du développement durable, avec des indicateurs permettant d’évaluer les ressources énergétiques de la planète ou les comportements liés à la consommation. De ce fort constat s’en est suivie une introduction à la communication durable expliquant en quoi elle peut réduire ses impacts sur l’environnement et participer au changement des comportements, ses principes et pratiques tant à travers le fonctionnement de l’entreprise qu’à travers les messages ou les moyens utilisés.

Un 2ème volet consacré à l’éco-conception d’une campagne, en prenant le cas fictif d’un évènement : le 5ème anniversaire du 18/20.

L’atelier s’est animé autour des grandes questions clés à se poser et les solutions les plus conformes aux critères du développement durable :

1. Organisation de l’évènement : la date, le lieu, l’horaire

2. Logistique de l’évènement : transports, hébergements, restauration

3. Politique d’achats, de choix des équipements et des prestations : son, lumière, stand, signalétique

4. Accueil : badges, équipes, cadeaux

5. Maîtrise des consommations et gestion des déchets

6. Communication / promotion de l’évènement

7. Sensibilisation et information au DD

8. Citoyenneté et solidarité

9. Bilan de la démarche

Les grands principes qui ont été extraits de cette réflexion collective : privilégier la tenue de l’évènement en été, à des horaires compatibles avec les transports et la lumière naturelle, un lieu pouvant être « éco-responsable ». Veiller à l’accessibilité et l’éco-compatibilité des moyens de transport (tram, navette, co-voiturage), proposer des hébergements éco-labellisés, une restauration basée sur les produits locaux et de saison ou issus du commerce équitable (de préférence fournisseurs locaux) avec vaisselle et mobiliers réutilisables. Utiliser les matières recyclées ou respectueuses de l’environnement pour la confection d’un stand, la signalétique, choisir des objets utiles et durables pour badges et cadeaux. Favoriser une bonne représentation de la diversité et la mixité dans les équipes. Gérer avec le gestionnaire de site ou la municipalité la disponibilité des équipements nécessaires à la collecte sélective, établir plusieurs zones de tri avec une cartographie des lieux pour déterminer l’emplacement des bacs de collecte des déchets. Faire un bilan et communiquer sur ce bilan et les axes de progrès.

Pour conclure et pour aller plus loin dans l’éco-socio conception, il existe des guides, labels et sites internet RSE dont la liste est précisée dans le fichier ressource que vous pouvez télécharger ici : COM.RESPONSABLE RESSOURCES.

Caroline Hardy

Une réflexion au sujet de « 18/20 des indépendants spécial « Communication Responsable » »

  1. Atelier pratique et utile pour une mise en oeuvre efficace. Excellente approche des pratiques professionnelles et des questions essentielles à se poser dans son exercice quotidien. Merci pour ce bon moment placé sous la convivialité, tant auprès des animateurs que des participants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *