Bibiche, nouveau magazine de société bordelais, féminin et gratuit

Différent, divergent, dissipé : Bibiche, le nouveau magazine de société, bordelais, féminin et gratuit sortira le 8 mars 2013, et fêtera, à sa manière, la journée de la femme. Une forme décalée pour des sujets de fond, un ton impertinent qui traite de l’information de tous horizons, ce nouveau support d’information cherche avant tout à proposer autre chose, aux lectrices qui veulent voir plus loin que leur tour de taille.

A l’origine de la création de Bibiche, plusieurs constats et plusieurs états des lieux. De l’image dégradée de la presse régionale, souvent qualifiée de « prête à consommer », à l’insistance de la presse féminine à traiter des sujets superficiels et réducteurs, Bibiche a décidé de faire un pied de nez aux idées préconçues et de se lancer dans la grande aventure de la presse féminine avec de nouvelles habitudes.

Un magazine de société féminin, qui parle de santé comme d’écologie, de sujets de polémique comme de sport, des bons plans bordelais en passant par un horoscope décalé, c’est ce que Bibiche propose, c’est ce que la rédaction veut créer et apporter à un lectorat différent, divergent, dissipé. Le magazine souhaite la bienvenue aux 20-50 ans qui pensent « autrement ».

Prévu pour une parution trimestrielle, le magazine sera, en parallèle, relayé sur Internet. Le site de Bibiche, outil de communication supplémentaire, offrira une vitrine de la version papier et relaiera, au gré de l’actualité, les informations que la rédaction souhaitera mettre en lumière.

Caractéristiques du magazine :

– Magazine de société féminin bordelais de 40 pages
– Gratuit
– Trimestriel
– Tirage à 10 000 exemplaires
– Distribution dans plus d’une centaine de lieux de dépôt divers et variés, de Bordeaux, de l’agglomération et du département.

Du commerçant de quartier aux lieux culturels emblématiques de la ville, Bibiche sera toujours disponible, niché au plus près des habitudes et des adresses de son lectorat. Au milieu de la commande d’une belle bavette et de quelques andouillettes chez le boucher, sur le comptoir de son fleuriste habituel, son coiffeur, son bar préféré, et même jusque sous son lit, Bibiche ira chercher la lectrice là où elle se trouve. Et si jamais le réveil matinal est laborieux, dans le tram, ou le bus, le magazine sera là pour décoller les paupières les plus récalcitrantes.

Pour plus d’informations sur le magazine, rendez-vous sur le site Internet de Bibiche.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *