Bientôt la « green » étiquette

Promesse du Grenelle concrétisée au travers de la loi Grenelle 2, l’étiquetage environnemental sera appliqué sur des milliers de produits d’ici le 1er juillet 2011. Plus de  150 entreprises font partie du panel (3 Suisses, Biocoop, Kronenbourg, Carrefour, Picard, Promod, SFR, Monoprix…) et permettront au consommateur de s’orienter davantage vers des produits écologiques et de les choisir en connaissance de cause.

Cet affichage environnemental sera basé sur une approche multicritère reposant sur des référentiels établis conjointement par l’Ademe (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie) et l’Afnor (Association française de normalisation).

Il tiendra compte de l’empreinte carbone, de la consommation des ressources naturelles (matières, énergies, espace, biodiversité…) et de l’impact sur le milieu naturel (effet de serre, pollution…). Ces critères seront quantifiés tout au long du cycle de vie du produit : production, transformation, transport, emballage et distribution.

Ce nouvel affichage arrive en complément des étiquettes CO2 des véhicules et énergie de l’électroménager déjà mises en place. Seul hic, l’étape de fin de vie du produit n’y est pas prise en compte.

Ce projet pilote d’une durée d’un an vise à observer l’attitude des consommateurs face à cette innovation, à optimiser l’affichage, à évaluer la faisabilité technique et les moyens de contrôle. Il  fera l’objet d’un rapport transmis au Parlement en vue d’une généralisation du procédé.

Crédit photo : © Delphine Debressy – Fotolia.com

Béatrice Vendeaud

Les commentaires sont fermés.