Le concept du BlogCamp expliqué par Lesly Garreau

Pour tout savoir sur cet évènement qui fait tant parler de lui dans la capitale girondine, nous avons posé quelques questions à Lesly Garreau, organisateur et co-fondateur de l’agence 53Mondays.

Pourquoi BlogCamp ?

A l’époque (il y a 4 ans), nous vivions une forte explosion des blogs en France. Je suivais déjà avec admiration l’organisation des “BarCamp” outre atlantique et l’envie d’en organiser un ici, à Bordeaux me tenait à coeur… Faute de moyens j’ai dû attendre. En ruminant, je me suis dit qu’un événement d’ampleur plus modeste, basé sur le concept des BarCamp, mais autour de l’univers des blogs, pourrait être intéressant à mettre en place. Le concept de “BlogCamp” est donc né, avec pour but au départ de rassembler les blogueurs puis rapidement les passionnés et curieux du web à Bordeaux.

Quel est le fonctionnement de cette manifestation ?

Le fonctionnement d’un BlogCamp est très simple. Tous les derniers vendredi de chaque mois nous nous réunissons dans une salle mise à notre disposition par le cinéma l’Utopia (5 place Camille Jullian). Le nombre de places est limité à 60 participants maximum. Nous faisons (dans la mesure du possible) intervenir un professionnel sur un sujet spécifique, avec pour objectif de fournir une information ni trop pro, ni trop simple (ce n’est pas toujours facile). L’intervenant s’exprime sur le principe du 30/30. Soit 30 minutes d’intervention et 30 minutes de questions du public.

L’accès à l’événement est entièrement gratuit et l’inscription se fait via : www.blogcamp.fr. Nous demandons simplement aux participants d’apporter un petit quelque chose à boire et/ou à manger pour alimenter un buffet partagé, à la manière d’une auberge espagnole.

Pouvez-vous nous parler du concept BarCamp ?

Un BarCamp est une rencontre, une non-conférence ouverte qui prend la forme d’ateliers-événements participatifs où le contenu est fourni par les participants qui doivent tous, à un titre ou à un autre, apporter quelque chose au Barcamp. C’est le principe : pas de spectateur, tous sont des participants. L’événement met l’accent sur les toutes dernières innovations en matière d’applications Internet, de logiciels libres et de réseaux sociaux. (dixit : Wikipédia)

Les BarCamp ont vu le jour en août 2005 en réponse à un autre événement – le Foo Camp – organisé par l’éditeur Tim O’Reilly. Le souci du Foo Camp c’est que les participants étaient invités et triés sur le volet. En réaction, un groupe de passionnés a organisé en moins d’une semaine le 1er BarCamp de l’histoire à Palo Alto basé sur un modèle totalement “ouvert” où tout le monde était le bienvenu !

Aujourd’hui il existe des centaines de BarCamp à travers le monde. Mais en France il n’en reste plus du tout sous le format original, de 2 jours non stop, même si on voit de plus en plus d’événements revendiquant un format “camp” …

Quels sont les prochains thèmes ?

Le prochain BlogCamp qui se tiendra le 28 Octobre dès 19h, s’intitule Le podcast de A à Z et verra intervenir Cedric Bonnet Podcasteur et co-fondateur de nowatch.net.

Le blog a-t-il encore un bel avenir devant lui ?

Absolument. Après, sous quelle forme, je ne saurais le dire. Il y a quelques années certains blogueurs ont arrêté de publier sur leur site/blog gratuitement à cause du plagiat notamment. À la place, ils ont proposé des abonnements payants à leur flux RSS. Le concept est intéressant parce que la plupart des visiteurs réguliers d’un blog consomment son contenu directement depuis un lecteur de flux RSS. De fait, le contenant perd en importance. Bien évidemment pour faire ce choix il vaut mieux avoir un certain lectorat. Et un petit site avec le formulaire d’abonnement reste indispensable.

Plus récemment, avec l’arrivée de Google + et sa “non limitation de caractères”, lors d’une publication on a pu voir un type d’usage quelque peu similaire au 1er exemple. Certains blogueurs et notamment Robert Scobble sont partis d’un constat simple : tout leur lectorat est sur Google + et quand ils postent quelque chose, ils reçoivent des centaines de commentaires… Pourquoi alors continuer de poster sur un blog et ne pas se contenter de Google + ? Reste maintenant à voir ce que cela peut donner à l’avenir, notamment en France…

Pour ce qui est du blog d’entreprise, les questions n’en sont pas encore là en tout cas. La dynamique actuelle pour les entreprises, les marques, les collectivités est encore de savoir dans quelle mesure elles ont intérêt à s’y mettre. Et pour cela, la première question à se poser est celle du contenu… Qu’est ce que mon organisation a à dire ?  On parle de “brand content”, mais cela concerne tous les types d’organisations comme je peux le voir dans mon agence (53mondays.com) au quotidien.

 

Propos recueillis par Jordan Charlet

Une réflexion au sujet de « Le concept du BlogCamp expliqué par Lesly Garreau »

  1. Ping : Blogcamp224 le défi relevé avec brio ! | Ablogui

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *