Bordeaux en campagne pour le label « Métropole French Tech » !

french tech 2La « French Tech » est le nom générique pour désigner tous les talents qui font le numérique en France. Les entrepreneurs bien sûr, mais aussi celles et ceux qui construisent la dynamique numérique dans notre pays : les investisseurs, les ingénieurs, les designers, les marketeurs, les chercheurs, les étudiants, les associations, les blogueurs, les opérateurs publics, etc,…

4 valeurs fondamentales :

  • Les entrepreneurs : le moteur de la French Tech, ce sont les entrepreneurs qui créent des startups, les font croître à l’échelle internationale, mais aussi se mobilisent pour soutenir d’autres startups au sein de leur écosystème, notamment en leur faisant bénéficier de leur expérience.
  • L’ambition : assumons notre vocation mondiale ! Nous devons changer d’échelle, passer à la vitesse supérieure.
  • L’optimisme : la France souffre parfois d’une perception négative à l’internationale. C’est une vision souvent erronée. Nous possédons un terreau très riche de startups et d’entreprises de croissance. Nous voulons contribuer à cette dynamique et l’intensifier pour faire émerger des champions.
  • Le collectif : pour peser sur la scène internationale, il faut être grand, il faut être rassemblé. Ce que nous souhaitons, c’est qu’un pack, une « équipe de France » des écosystèmes numériques les plus concentrés et dynamiques s’affirme à l’international – et faire que demain, notre pays soit un acteur incontournable.

Pour être labellisée « Métropole French Tech », une métropole doit s’appuyer sur :

  • un écosystème entrepreneurial numérique existant parmi les plus remarquables en France ;
  • une stratégie ambitieuse de développement de cet écosystème ;
  • des acteurs du territoire mobilisés et fédérés autour de cette stratégie ;
  • des programmes opérationnels au service de la croissance et de la visibilité des startups et entreprises de croissance du territoire ;
  • des espaces identifiés et des infrastructures favorables au développement de ces entreprises.

Quels bénéfices d’être labellisé « Métropole French Tech » ?

  • Visibilité internationale
  • Accès à des subventions sur appel à projets pour des opérations d’attractivité internationale de l’écosystème labellisé.
  • Possibilité d’utiliser les marques French Tech et Métropole French Tech, pour mieux identifier et promouvoir son écosystème.
  • Accélération de la croissance des entreprises
  • La majeure partie des investissements (enveloppe PIA de 200 M€) sera réalisée dans des « programmes d’accélération » effectués sur des territoires labellisés.
  • La décision de labellisation s’appuiera en particulier sur la dynamique de l’écosystème local, permettant à ce dernier de cofinancer un ou plusieurs programmes d’accélération.
  • Les acteurs des « Métropoles French Tech » auront la garantie d’accéder aux ressources de la Halle Freyssinet à Paris.

Bénéfices pour les entreprises de croissance du territoire labellisé

  • Un accès favorisé aux offres de Bpifrance et d’Ubifrance.
  • Des bureaux de passage disponibles dans toutes les « Métropoles French Tech » en France, et à Paris dans le cadre de l’offre de la Caisse des dépôts à la Halle Freyssinet.

La photo de l’année a été prise à la Chambre de Commerce et de l’Industrie de Bordeaux ce lundi 14 avril 2014. 1100 personnes réunies dans un grand sourire. 1100 entrepreneurs et acteurs aquitains du numérique. 1100 parcours différents. Au moins 1100 raisons de se mobiliser pour faire raisonner largement la candidature de Bordeaux Métropole au Label French Tech. Cette mobilisation et cette soirée spéciale ont été mises en place en très peu de temps, en 10 jours. 10 jours pour réunir 1100 entrepreneurs. 10 jours pour faire travailler dans un même élan et un même enthousiasme les principales collectivités de la Métropole. 10 jours avec un objectif clair : montrer au monde entier la place du numérique à Bordeaux !

Storify French Tech

 

A Bordeaux, le numérique…

– 60% du tissu aquitain du numérique est en Gironde
– 7275 entreprises dans le secteur du numérique. Cela représente plus de 23000 empois.
– 1,3 milliards de CA en 2012 et une valeur ajoutée de plus de 500 millions d’euros.
– Plus de 2 millions de contacts cumulés juste pendant les 3h de la soirée de lundi.

A noter : l’APACOM fait partie des soutiens de cette grande initiative.

Pour aller plus loin…

– Revivre en tweets enrichis cette soirée très spéciale : https://storify.com/PoleNumerique33/soiree-pour-le-label-metropole-frenchtech-bordeaux
– Soutenir le Label French Tech Bordeaux et en savoir plus : http://frenchtechbordeaux.tumblr.com

 

Eloi CHOPLIN et Maxime MÉZY

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *