Bruits, sons… nouveaux territoires identitaires

visuel_article_Bruit« Le son du goût » …. Plus que la simple beauté de l’image, ce sont les sons et les notes de musique que la marque britannique d’épices Schwartz’s a retenu dans sa dernière campagne pour traduire la saveur des aliments. A travers la mise en scène sonore d’un feu d’artifice orchestré autour de grains de poivre, de paprika, de cumin… La force de l’idée a été de choisir une expérience sonore pour exprimer la sensation de goût.

Une approche originale, qui se joue des codes habituels, et que l’on retrouve de plus plus dans d’autres registres….

A commencer sur nos écrans TV : Google présente Julie, conteuse urbaine, qui raconte Marseille au travers de ses sons et de ses voix.

Sur le web : le site ecouterparis réalisé par l’Atelier du bruit, propose aussi des parcours sonores pour explorer la capitale autrement qu’en s’y promenant. Voix, rumeurs et autres brouhahas viennent s’ajouter à des archives sonores pour dessiner une nouvelle cartographie urbaine. Par la seule magie du son, l’internaute peut ainsi monter à bord d’un bateau-mouche, pousser la porte d’une boutique de la Goutte d’or ou rencontrer Geneviève qui raconte le Montmartre d’avant guerre…

Dans le même esprit, le site lesvoixdelaville propose de déambuler dans la ville, accompagné du témoignage de ses habitants. Ce site doit s’enrichir au fil du temps de nouveaux contenus sonores que chacun est invité à produire.

Ces nouvelles approches sonores nous rappellent qu’au même titre que l’histoire, ou l’architecture, les bruits constituent aussi un patrimoine, immatériel certes, mais non moins constitutif d’une identité.

Une manière aussi, sans doute, pour les marques ou les institutions d’inviter à de nouveaux imaginaires et de répondre à l’envie actuelle des personnes, consommateurs, habitants…de ressentir des émotions plutôt que de se voir imposer des discours commerciaux.

Dominique Laborderie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *