Bruno Chambrier (Studio2Créa) – Saga des nouveaux visages

L’Apacom a le plaisir de compter de nouveaux adhérents et se propose de vous les faire découvrir.

Aujourd’hui, c’est au tour de Bruno Chambrier, fondateur de Studio2Créa.

 

 

Votre « Bio-Express » : présentez-vous en quelques lignes

Diplômé de l’ESAM-Design (Ecole Supérieure des Arts Modernes – PARIS), j’ai toujours été passionné par l’image et la typographie. Graphiste, puis chef de studio, riche d’une expérience de plus de 30 ans sur Paris et en Région Aquitaine, j’ai travaillé dans différents domaines de compétence, notamment dans le packaging, la communication institutionnelle, l’événementiel, le corporate… De la conception graphique à l’optimisation des fichiers pour l’impression, je fais aussi le suivi de fabrication. Avec l’arrivée du numérique, tout au long de mon parcours professionnel, j’ai approfondi la maîtrise de l’espace dans les différents supports de communication.

 

Votre « actu » dans la communication ?

Depuis peu, je me suis installé comme Graphiste indépendant à Bordeaux. Ayant une parfaite connaissance de la chaîne graphique, j’interviens aussi bien dans le domaine du print que sur la planète internet comme web designer. Je travaille actuellement sur les nouveaux catalogues de la société VM Matériaux ainsi que pour le Comité Départemental du Tourisme Béarn-Pays Basque. Sensible à la problématique liée au développement durable, je privilégie l’emploi d’encres et de papiers labellisés.

 

Votre coup de cœur « Com » de l‘année ?

En visite à Barcelone, j’ai rencontré des communiquants chargés de la signalétique culturelle de la ville basée sur un concept innovant que j’aimerais proposer et développer au sein des collectivités territoriales en Aquitaine…

 

Comment vous projetez-vous dans l’avenir ? Quelle évolution pour votre métier ?

Depuis plusieurs années maintenant, j’entends dire que la toile va tuer l’industrie du livre. Avec les tablettes numériques qui commencent à inonder le marché, les nouvelles technologies et le web en particulier vont prendre une part de plus en plus importante dans les stratégies de communication, néanmoins, je crois que l’édition est vouée encore à un bel avenir…

Pour reprendre les propos de l’historien Robert Darnton : “…aujourd’hui, non seulement le livre numérique ne chasse pas le livre imprimé, mais il se peut qu’il le renforce…”

Je souhaite faire partie activement du tissu économique de la Région Aquitaine et de la communauté Urbaine de Bordeaux. Auprès de ses partenaires économiques et culturels, je trouverai une émulation qui me permettra de développer et pérenniser mon activité.

 

Propos recueillis par Jordan Charlet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *