Camille Forgeau [Université Bordeaux] – Saga des nouveaux visages

La saga des nouveaux visages continue en 2012. L’Apacom a le plaisir de compter de nouveaux adhérents et se propose de vous les faire découvrir.

Aujourd’hui, c’est au tour de Camille Forgeau, Chef de projet en Communication de l’Université de Bordeaux.

 

Votre « Bio-Express »

Camille Forgeau : Diplômée il y a 4 ans d’un master en communication à Bordeaux, j’ai eu la chance de faire mes premières armes à l’agence de communication  O’Tempora, cabinet bordelais de conseil et d’accompagnement des politiques publiques et territoriales. Après quelques expériences dans le monde des ONG, ce premier pas dans le secteur des politiques publiques fut déterminant et m’a directement emmené au PRES Université de Bordeaux, structure fédérant les universités bordelaises, sciences Po, l’IPB et Bordeaux Sciences Agro. Les universités françaises  sont en profonde mutation, ce qui est tout à fait passionnant. L’Université de Bordeaux est engagé dans de nombreux chantiers, aménagement et immobilier pour l’Opération Campus, réorganisation institutionnelle avec la fusion des universités prévues en 2014, et le plan stratégie d’excellence qu’est l’Initiative d’Excellence (IdEx) Bordeaux. Les liens entre villes, entreprises et universités s’étoffent et de nombreux projets communs augurent d’une place plus importante de l’Université dans la cité. Mon rôle est d’accompagner cette mutation par une communication responsable, vaste programme !

 

Votre « actu » dans la communication ?

Camille Forgeau : L’année 2012, pour l’Université de Bordeaux, est marquée par la mise en place opérationnelle du vaste plan de développement IdEx Bordeaux. Guettez le calendrier, cette année sera ponctuée d’événements ouverts au public ! Notre but est de montrer que l’Université joue un rôle majeur dans la grande transformation de nos sociétés contemporaines. A travers, des tables rondes, débats et ateliers, nous tâcherons, par exemple, de mettre en lumière les avancées scientifiques et technologiques autour de grands enjeux sociétaux : vieillissement de la population, raréfaction des ressources, etc.

 

Votre coup de cœur  » com’  » de l’année ?

Camille Forgeau : J’ai suivi avec beaucoup d’attention la « fabrique métropolitaine » de la CUB, un exemple à suivre. Je suis aussi sensible aux croisements de regards à l’image du projet « Rouen impressionnée » (rouenimpressionnee.fr), qui offrent de nouveaux leviers de communication sur un territoire…

 

Comment vous projetez-vous dans l’avenir, quelle évolution pour votre métier ?

Camille Forgeau : L’avènement du numérique a profondément changé nos rapports à l’information… Comme tout communicant  il faut savoir appréhender « la juste dose » de présence sur les différents supports dans une stratégie globale et surtout maitrisée. Si les entreprises et les collectivités ont d’ores et déjà amorcé ce virage, il reste pour les universités à se positionner plus fermement sur les nouveaux médias par exemple. Ce travail est d’autant plus intéressant que les recherches en TIC et autour des innovations digitales émergent des universités !  En outre, dans une concurrence mondiale de plus en plus sévère, les universités vont devoir adopter des stratégies de marque qui vont également impliquer d’adapter nos pratiques professionnelles à ces nouveaux enjeux.

 

Propos recueillis par Jordan Charlet

 

Une réflexion au sujet de « Camille Forgeau [Université Bordeaux] – Saga des nouveaux visages »

  1. Ping : Camille Forgeau [Université Bordeaux] – Saga des nouveaux visages | planete-rp.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *