Comment séduire les mobinautes ?

Notre téléphone mobile regroupe aujourd’hui en un seul objet toutes nos interactions : téléphoner, lire ses mails, prendre et stocker des photos, communiquer avec sa communauté, jouer, naviguer, donner son avis, acheter…. C’est l’outil digital le plus personnel, et qui ne se prête pas.

Les marques ont pour défi de réussir à entrer dans la vie des gens, à être visible parmi cet espace que l’utilisateur peut rendre de plus en plus privé et «trié» par le choix du contenu que l’on souhaite voir figurer sur son mobile. Et le tout sans être intrusif.

Trois solutions sont alors identifiées :
– Apporter une expérience à travers des contenus
– Créer un service qui va enrichir un usage
– Apporter du divertissement

Il faut se détacher de la notion d’objet, et percevoir le mobile comme quelque chose qui se connecte et qui nous connecte. C’est cette interaction au monde et à notre environnement qui enrichit la créativité sur le mobile.  Une interaction avec notre corps, avec notre environnement digital. Une interaction communautaire avec le monde qui nous entoure.

Une interaction avec notre corps :
Les nouveaux smartphones sont capables de comprendre et de s’adapter à la gestuelle humaine.
La marque de Café Amazon a récemment mis en service l’application Drive Awake, qui utilise l’eye tracking afin de lutter contre la somnolence au volant. Le bénéfice pour le consommateur est double : un détecteur et un avertisseur enrichis par la géolocalisation afin d’indiquer au conducteur le lieu le plus proche pour boire un café.

Une interaction avec notre environnement digital :
Le mobile complète aujourd’hui les usages digitaux et peut s’interconnecter avec d’autres supports (ordinateurs ou tablettes). La Chrome expérience «World Wide Maze» illustre bien cette convergence des supports. L’utilisateur peut grâce à elle utiliser son smartphone comme une manette de jeux vidéo et prendre le contrôle de son écran principal.

Une interaction communautaire :
Le mobile a pour prolongement naturel de relier les gens et de créer des expériences sociales. Suite au printemps arabe, un club de football a sorti une application afin de pallier à l’interdiction de stade subie par les supporters. Elle permet de connecter les supporters et d’encourager à distance leur équipe de football. Elle répond donc à un vrai problème de société.

Une interaction avec le tangible :
Si le mobile converge avec les autres écrans, la créativité naît aussi de la capacité du mobile de donner vie à notre environnement « réel », tangible, qu’il s’agisse du papier, de nos objets ou  encore de la ville. Par exemple, Est Digital Vinyl, est une opération pour le label Kontor, qui permet de transformer son smartphone en bras de tourne disque.

Le smartphone intégre toutes les innovations auxquelles nous avons accès via le monde digital, alors pour sortir du cadre, PENSONS INTERACTION !

Margaux Cacheur, d’après un article de Edouard de Pouzilhac

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *