CR 10 ans du 18/20 – Bonzaïs, bulles et ballons…

IMG_0026Détente et « cool attitude » pour tous les participants à la soirée du 1er juin 2017, qui fêtaient les 10 ans du 18/20 de l’Apacom. Organisé conjointement avec la commission Com & Culture, l’anniversaire de l’un des plus anciens rendez-vous de l’Apacom sortait des sentiers battus avec 3 ateliers autour de la découverte du corps. Ancien mais innovant !

C’est au cœur des Chartrons, dans un lieu magnifique occupé par la compagnie de danse Révolution, Le Performance, que nous avons été reçus. Une succession de salles chaleureuses où la pierre bordelaise alterne avec de grands miroirs. Les coachs de la soirée sauront d’ailleurs s’en servir : « Approchez-vous des glaces et regardez-vous avec bienveillance » nous demande Aurélie Castella, spécialiste en sophrologie. « Au lieu de ne voir que vos défauts, exprimez ce que vous aimez chez vous. » Un peu plus tôt, Aurélie débute l’atelier par des exercices de respiration. Une redécouverte de soi : qui prend vraiment le temps de respirer à fond plusieurs fois par jour ? Aurélie nous fait lever les bras en imaginant qu’ils sont tenus par des ballons invisibles : en coupant les fils, les soucis s’allègent et les bras retombent doucement…

Aurélie propose un autre exercice : « Pendant une minute, inspirez sur 10 secondes, expirez sur 10 secondes et faites ça 3 fois ». Oups… dans ce monde toujours pressé, on se précipite pour respirer à fond… et, en à peine 3 secondes, on se retrouve vite gonflé à bloc : dur dur de tenir les 7 autres restantes ! Mais l’exercice est vite compris : bientôt, on dose, on prend son temps et on gonfle ses poumons plus lentement de manière à tenir les fameuses 10 secondes.

Bouger comme une méduse

Prendre son temps et faire l’éloge de la lenteur, c’est justement ce que propose Olivier Ouzé lors d’une initiation au mime. Assis en rond autour de lui, nous nous mettons dans la peau -l’écorce !- d’un jeune bonzaï, qui pousse de travers, progressivement. Les corps se délient, les bras se lèvent doucement, les doigts devenus feuilles s’étirent. Puis le bonzaï devient vieux et en silence, nous nous recroquevillons lentement sur notre tabouret. Tour à tour, nous deviendrons banc d’algues ou méduse, nous exprimerons la joie, la gourmandise, l’étonnement… tranquillement. Chacun laisse aller son corps librement, sans tabou, et ça fait un bien fou.

IMG_0029S’étirer en avant, en arrière

Retour devant les miroirs avec Maxime Marie, coach sportif. Au programme ? Pas de séance de muscu ni de cardio, mais plutôt du renforcement musculaire en profondeur. Là encore, Maxime nous demande de nous regarder dans la glace et de détecter quels sont nos éventuels problèmes corporels : épaules contractées, tensions cervicales, dos courbé… ? Il nous propose quelques postures et exercices pour y remédier. La main appuyée sur le mur avec le corps tourné de côté est particulièrement… douloureuse. On s’en souviendra peut-être demain avec quelques courbatures ! Heureusement après l’effort, le réconfort : Maxime nous fait nous étirer comme des chats, tête et bras en avant puis en arrière et les muscles se détendent gentiment.

Bulles de fin

Après ces 3 séances d’initiation, 1h30 entre corps & communication, place à la convivialité. Participants et animateurs se retrouvent autour d’un buffet « Auberge espagnole » où le partage règne en maitre. Ça tchatche dur autour de la tortilla et des tomates cerises : « et toi, la méduse, ça t’a plu ? »… Tout le monde semble ravi, surtout quand Valérie Portal et Nicolas Chabrier, les deux organisateurs, portent le dessert offert par l’APACOM : des pâtisseries préparées avec soin par la Chef Itinérante « Estelle en goguette ».  Bon Anniversaire à la Commission du 18/20 ! Champagne pour fêter les 10 ans. Rendez-vous est pris en 2027 !

Par Claire Goutines, rédactrice

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *