Dans les coulisses du nouveau site

Bonjour Béatrice Vendeaud, vous animez la commission Communication de l’APACOM. Pouvez-vous nous parler de la genèse du projet du ce site et de sa mise en œuvre ?
Ce projet est l’illustration parfaite de la notion d’intelligence collective. Nous avions déjà depuis un petit moment à cœur de faire évoluer les outils de communication de notre association afin de les rendre plus interactifs et plus cohérents. Le blog était devenu, avec les années, un élément central du dispositif et nous permettait de mettre en valeur les adhérents, de valoriser nos actions et de réaliser également un travail régulier de veille. Par ailleurs, nous avons revu notre stratégie sur les réseaux sociaux et lancé les premières Infolettres.
Or, parallèlement à cela, le site de l’association, lancé en 2006, était devenu moins attractif et coexistait avec un blog relié lui-même aux réseaux sociaux. Ce site, qui nous avait rendu de loyaux services, ne reflétait plus l’activité réelle de l’association et ne se prêtait pas au travail collaboratif qui est pourtant essentiel dans une association qui vit grâce à l’implication de ses bénévoles.
C’est Karine Oudot, alors Présidente, qui a impulsé la refonte des outils web et nous avons ainsi réalisé, pendant l’été 2011, un audit complet du site avec l’aide précieuse de Sylviane Langlade, la salariée permanente de l’association qui utilise ces outils au quotidien. Par la suite, un cahier des charges a été soumis au Conseil d’Administration et réajusté en novembre 2011. C’est en décembre 2011 que la consultation a été lancée. Le 14 février 2012 un comité de sélection composé de Fred Brouard, Eloi Choplin, Marie Dubois, Lise Harribey, Laurent-Pierre Gilliard, Karine Oudot et moi-même s’est prononcé sur six propositions reçues. C’est le projet de l’agence Aggelos qui a été retenu et approuvé par le conseil d’administration et le Président actuel, Guillaume Petit, en avril 2012. Pendant l’été 2012, les membres de la commission ont mis le point final à l’arborescence du site et à la refonte des textes. Notons également le précieux soutien de Jacques Bardet qui a entrepris, depuis quelque temps, de réaliser une cartographie des activités de l’APACOM et qui a ainsi participé à une meilleure structuration des actions et des évènements de l’Association.
Le site que vous découvrez aujourd’hui et qui fédère désormais tous nos outils de communication, n’existerait pas sans le rôle central des membres de la commission qui s’investissent de manière exemplaire et qui ont toujours répondu présents – jour/nuit/week-end 😉 – pour faire vivre ces nombreux outils qui représentent une très lourde charge de travail (300 news publiées sur le blog par an, un bouclage mensuel de la page « C’est Tout Com’ » dans Objectif Aquitaine, une Infolettre mensuelle, l’animation d’une communauté de 1250 fans sur Facebook et de plus de 900 « followers » sur Twitter).
Ainsi je profite de l’occasion pour remercier très sincèrement nos rédacteurs en chef : Eloi Choplin (Newsletter), Marie Dubois et Pierre Leveugle (C’est Tout Com’), Christelle Lecomte (Blog) et Alexis Coppé (Réseaux sociaux), un grand merci à nos fidèles contributeurs et relecteurs Chantal Carrère-Cuny, Florence Delouche, Elise Geinet, Lise Harribey, Laurence Lemoine, Caroline Rameau, Catherine Sarnow et enfin Julia Béguier qui suit ce lancement désormais depuis Toulouse. Je souhaite également adresser nos remerciements aux stagiaires successifs qui ont participé à ce projet : Justine Codamine, Jordan Charlet, Julien Callaou et Elodie Sodes.

Pouvez-vous nous dire quelles sont vos attentes principales envers ce site ?
Béatrice Vendeaud : Nous avons trois attentes principales : la facilité d’utilisation, l’ergonomie et enfin la mise en valeur des actions et évènements de l’APACOM. Notre but à terme est que le blog retrouve sa place en traitant davantage des sujets de fond, en présentant des portraits d’adhérents et des actions de communication emblématiques. Ces articles viendront ensuite nourrir l’Infolettre. Actuellement nous sommes trop occupés à relayer des évènements qui ont davantage leur place dans l’agenda et qui y seront beaucoup plus valorisés que sur notre ancien site. Le fait d’avoir retenu une solution « open source » nous facilitera également le travail. Le back-office est beaucoup plus ergonomique et nous pourrons davantage coller à « l’actualité » des réseaux sociaux et intégrer l’évolution des outils. La nouvelle configuration qui associe site et blog facilitera également notre référencement. L’agence Aggelos a été vraiment très à l’écoute de nos besoins et a accepté notre mode de fonctionnement collaboratif en s’adaptant à nos rythmes d’engagement de bénévoles. Un grand merci à Alain Gross, Stéphanie Prost et Florent Chollet pour leur accueil et cette collaboration très humaine.

Est-ce que la commission « Communication » a d’autres projets ?
Béatrice Vendeaud : Oui bien entendu ! La Commission veille à proposer au Conseil d’administration de nouvelles actions et des outils en adéquation avec nos impératifs budgétaires.
Il est évident que la première réflexion de nos amis communicants sera : mais où est le site mobile ? Le site mobile est compris dans la prestation de l’agence et verra bientôt le jour. Nous avons également des propositions d’adhérents dans le domaine des applications que nous allons étudier dans les mois à venir. Mais en attendant, le site sous format WordPress est déjà plus facile à consulter sur un mobile que dans sa version précédente.
Un autre axe d’amélioration concerne la photo et la vidéo. Nous avons ressenti tout particulièrement ce manque lors de la préparation des textes et de l’iconographie du site. Nous venons de créer un compte Pinterest, et nous comptons sur nos adhérents afin qu’ils contribuent à la réalisation d’images lors de nos évènements.
L’autre chantier, que nous lancerons en début d’année prochaine, sera une réflexion sur l’e-mailing. Certains membres de la commission ont pu assister à une formation chez Dolist et nous avons une bonne marge de progression dans l’optimisation de notre communication vers les boîtes électroniques de nos membres.
Enfin, notre commission se trouve parfois réduite à la réalisation d’outils et de contenus, or nous avons également à cœur de participer à l’accompagnement de nos membres dans la digitalisation de nos métiers. Ainsi, nous avons proposé au Conseil d’Administration le projet des Ateliers Web de l’APACOM qui a été bien accueilli et ainsi se déroulera en décembre un premier « workshop » en collaboration avec le Node.
Mais en attendant, les membres de la commission me signalent que l’on prendra quelques jours de vacances 😉 !

Propos recueillis par Florence Delouche

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *