Eloi CHOPLIN : Triple C

Votre « Bio-Express » : présentez-vous en 3 lignes.
Comment un communiquant se présente t-il en moins de trois pages ? Une 1ère vie dans les médias (La cinquième, M6), je suis tombé dans le web par inadvertance. Une seconde vie en agence (Reciprok), j’ai appris que le web était un tuyau très complexe. Une troisième vie à monter des projets dont Triple C, Bedeo,  1R2tchat, « Les rendez-vous du futur »…; dans le nuage de doutes et de risques, j’y vois néanmoins quelques satisfactions.

Votre « actu » dans la communication ?
Eloi Choplin :
Du conseil pour des éditeurs (Hachette Jeunesse, Bamboo…), du contenu et de l’animation pour des sites (13ème rue, Syfy Universal, Bedeo.fr), du dialogue avec les communautés et les blogueurs (Cité de la Réussite, Astra, Habbo.fr…). Mais également la pérennisation des « Rendez-vous du Futur » lancés en 2010 à Paris et l’amorce d’actions particulières dans la région.

Votre coup de cœur  » com’  » de l’année ?
Eloi Choplin : Les mineurs chiliens. Autant la visibilité accordée au Superbowl, au Tour de France, aux élections US bénéficient d’une histoire extraordinaire ; autant le Chili n’avait pas prévu ce coup de projecteur incroyable sur son pays, sa vie, sa culture et bien sûr ses mineurs… Moi qui ai participé de près à l’aventure Loft Story, j’y ai retrouvé quelques ressemblances dans le traitement fait par les médias 😉

Comment vous projetez-vous dans l’avenir, quelle évolution pour votre métier ?
Eloi Choplin : Comme tout petit entrepreneur, j’essaie d’avoir une vision à moyen terme déjà. Tombé accidentellement dans le web, j’aime ça mais je pense évoluer vers d’autres métiers liés au monde de l’animation, de la conférence, de la culture et de la connaissance. Vaste programme. J’ai toute la vie pour ça à priori.
L’évolution de mon métier actuel ? Il faut toujours aller à 200 à l’heure, occuper l’espace en étant au courant de tout, et prendre le recul nécessaire pour rester dynamique et actuel.

Une réflexion au sujet de « Eloi CHOPLIN : Triple C »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *