Facebook révolutionne son fil d’actualité

smartphone-2271722_1280Les réseaux sociaux sont en pleine mutation.  Après la petite révolution de fin d’année chez Twitter qui est passé à 280 caractères, Mark Zuckerberg a également annoncé de profonds changements chez Facebook en ce début d’année.

Plus de publications d’amis et de proches pour le fil d’actualité

Soucieux du « bien-être » et de la satisfaction de ses utilisateurs, le fondateur du réseau social le plus utilisé au monde a annoncé avoir demandé une refonte du fil d’actualité et un nouvel algorithme qui privilégieraient les publications de proches et d’amis au détriment des publications d’éditeurs et des marques.

Une façon pour la firme de réduire notamment les « fake news » de sites éditeurs qui se propagent sur les réseaux sociaux et pour lesquels ils sont généralement décriés pour leur manque de vigilance et leur rôle dans la désinformation ambiante.

Au-delà de cette raison fondée sur l’envie de contribuer à un monde meilleur, certains y voient aussi une raison purement économique d’obliger les pages des marques à utiliser les modèles de promotion de leurs contenus payants.

Plus d’émotion et plus d’interactions

Le raccourci est tentant et disons-le assez facile. On se doute bien que le volet économique est un des facteurs pris en compte dans les changements du fil d’actualité de Facebook. Néanmoins, cet aspect n’est pas nouveau puisque le reach organique sur Facebook a déjà été réduit, et encore réduit de nombreuses fois pour approcher le seuil symbolique des 10 %.

Derrière ce nouvel algorithme en revanche, se cache une modification importante que les marques devront prendre en considération dans leur stratégie social média. Si le fil d’actualité privilégiera les publications des proches; ce sont en fait les publications qui génèrent le plus d’interactions et notamment les conversations qui seront mises en avant. Charge aux marques d’envisager leur stratégie dans ce sens et d’aborder leurs contenus avec une logique d’engagement réel plus que de portée.

Magali Thépot

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *