Imayana : Image et mémoire de l’âge d’or de Bordeaux

Jean-Luc Rumeau est un explorateur d’un nouveau genre. Pour lui, le futur et le passé sont à portée de main. Ce n’est plus qu’une question de 3D et de Réalité Augmentée Immersive.


Ce passionné d’architecture et du patrimoine a imaginé à son tour la « Machine à explorer le temps ». La fiction d’H.G.Wells semble rattraper notre siècle. Imayana est une tablette tactile à l’accent péruvien, Yana signifiant mémoire en quechua. On voyage déjà à travers l’espace rien qu’en formulant son nom. Ce n’est qu’une fois nos yeux rivés sur la tablette que nous pouvons rencontrer des personnages du siècle des Lumières. Monsieur de Tourny prend part à la visite guidée et raconte comment il a participé à l’embellissement architectural de Bordeaux au XVIIIe siècle.


Ce voyage nous amène des Allées Tourny à la Place de la Bourse en passant par le Grand Théâtre et le Cours du Chapeau rouge. Préparez-vous à une visite hors du commun de deux heures environ, tout dépend de votre rythme de croisière et de votre envie de côtoyer nos ancêtres.

Cette belle réalisation soutenue par la Région a demandé de nombreuses compétences et mobilisé 130 personnes et 20 comédiens. L’entreprise AXYZ (Réalisation de contenu 3D et développement informatique) de Jean-Luc Rumeau s’est entourée de collaborateurs bordelais formant le cluster Heritage Prod : Art Graphique et Patrimoine (Numérisation et relevé au laser des éléments existants), Studio Amak (Production exécutive et prises de vues), GMT Éditions (Géo localisation – relation avec le visiteur, production de contenus 2D) et Systonic (Création de site internet). Cette expérimentation bordelaise servira de laboratoire de développement pour de futurs concepts et produits et pourra inciter de grands sites nationaux à mettre en place cette nouvelle technologie au service de la culture et du patrimoine.


Pendant les Journées du Patrimoine les 22 et 23 septembre la location était gratuite. 32 tablettes étaient à la disposition du public, ainsi une centaine de nouveaux explorateurs ont inauguré Imayana. Elle semble déjà « très populaire » au vu des résultats récoltés par l’Office du Tourisme. Actuellement, la location est à 12,50€. La version 1 de la tablette propose une visite en français mais d’ici 2013 la version 2 inclura la langue anglaise et un site compagnon sera mis en ligne pour permettre au visiteur de continuer son périple singulier et retourner sur les traces de son voyage dans le passé.


Caroline Rameau

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *