Karine OUDOT : Agence KORDD

Sa « Bio-Express » :
Dircom chez l’annonceur pendant une quinzaine d’années, j’ai été gagnée par le virus de entrepreneuriat en 2008. Militante pour un monde durable, j’ai fondé mon agence KORDD, dédiée à l’accompagnement et à la valorisation des organisations dans leur démarche de développement durable. En parallèle, je ménage du temps pour partager mes compétences et mes connaissances auprès d’associations et de groupes de réflexion pour créer du lien et favoriser la circulation du savoir

Votre « actu » dans la communication ?
Karine Oudot :
Je viens de rallier la communauté des Entrepreneurs d’avenir avec lesquelles je partage la conviction d’un nécessaire nouveau modèle pour l’entreprise et la société : la « performance globale », où la compétitivité doit se conjuguer avec le respect de l’individu, de son bien-être au travail, des normes éthiques, sociales et environnementales.

Les entreprises d’avenir sont celles capables de générer un nouveau type de croissance fondé sur l’efficacité et la responsabilité, l’équité et la durabilité. La charte des Entrepreneurs d’avenir énonce leurs valeurs. Je suis très fière que KORDD s’inscrive dans cette dynamique.
Plus d’infos : www.entrepreneursdavenir.com

Votre coup de cœur  » com’  » de l’année ?
Karine Oudot :
La concertation ! Toutes les communications développées par les collectivités du territoire rivalisent de créativité : eau, aménagement, vie de quartier, participation citoyenne… tous les sujets qui appellent à la concertation prennent des formes communicantes nouvelles et innovantes. Cette année a été riche de cette communication publique affranchie de ses codes conventionnels, je trouve que c’est une bonne dynamique pour tous les professionnels de la com’.

En tant que Vice-présidente de l’Apacom, vous suivez de près le dossier « Com’avenir », quelles sont les avancées dans ce domaine ?
Karine Oudot : La norme ISO26000
vient d’être publiée. Elle décrit les lignes directrices relatives à la responsabilité sociétale des organisations ou comment appréhender le développement durable dans l’entreprise. L’Apacom, précurseur dans la diffusion des bonnes pratiques de la communication responsable, anime une plateforme régionale pour l’élaboration d’un outil de mesure de cette norme dédié à la filière des métiers de la communication et de la publicité. Un travail de fond mené grâce à l’implication des agences aquitaines signataires de la Charte Com’Avenir.

Comment vous projetez-vous dans l’avenir, quelle évolution pour nos métiers ?
Karine Oudot :
Coworking, collaboration radicale, coopétition… l’avenir s’écrit certainement en CO ;=) Nos métiers de COmmunication ont besoin de s’enrichir mutuellement. Les modèles changent, les repères évoluent, les méthodes de travail et les outils dont nous disposons aussi… et les communicants doivent inventer les solutions face à des contraintes économiques omniprésentes : partager les savoir-faire avec du savoir-être est certainement une évolution nécessaire pour nos métiers.

Propos recueillis par Béatrice Vendeaud

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *