La saga des portraits de candidats (5) : Christophe de la Chaise – CECA

À l’occasion de l’Assemblée générale annuelle de l’APACOM, programmée le mardi 31 janvier 2012, les adhérents seront amenés à voter pour élire de nouveaux administrateurs, futurs animateurs de la vie de notre association.
6 postes sont à pourvoir, 10 adhérents se sont déclarés candidats. Nous vous invitons à les découvrir au travers « La saga des portraits de candidats » dans l’ordre d’arrivée des réponses à notre questionnaire.

Aujourd’hui nous vous présentons Christophe de la Chaise, Directeur du Centre Entreprise et Communication Avancée (CECA), qui revient avec nous sur son parcours et les raisons de sa candidature.

Votre « Bio-Express » :
Christophe de la Chaise : Je partage ma semaine entre le foot et le tennis le week-end (je suis marié et ai 5 garçons) et le CECA, dont je suis le directeur.
La mission du CECA : valoriser le capital humain et les entreprises par la communication entre les hommes.
Les outils que nous proposons en communication (films d’entreprise, veille média, fichiers,…) sont au service de la stratégie ; nous intervenons de plus en plus en conseil et formation RH et mettons en musique l’importance de valoriser le capital humain par un évènement annuel (l’Université Hommes-Entreprises, 500 décideurs les 29 et 30 août à Smith Haut Lafitte) et un cycle pour décideurs.

Vous candidatez au poste d’administrateur au sein de l’APACOM. Quelles sont les raisons de cet engagement ?
Christophe de la Chaise : Je suis actuellement administrateur délégué ; je pense que lorsque l’on est impliqué comme je le suis, dans la mesure de mes moyens, il est normal de passer devant le vote de ses confrères.

Quels sont les projets développés par l’APACOM sur lesquels vous apporterez votre contribution ? Avez-vous des idées complémentaires que vous aimeriez mettre en œuvre ?
Christophe de la Chaise : Je suis responsable des Caf’Com, qui représentent soit des débats à organiser (ex : le géomarketing) ou des présentations de grandes structures adhérentes comme le Conseil Régional.
Par ailleurs, je donne des coups de main pour trouver des intervenants pertinents à la Nuit de la Com’ ou lors de la Nuit des Réseaux.

Concernant votre métier de communicant, quelles grandes évolutions, quels changements nous impactent ou vont nous impacter ?
Christophe de la Chaise : Le communiquant doit savoir dépasser les modes et incarner les valeurs du développement durable : pas seulement l’aspect environnemental, mais aussi l’aspect sociétal.
Les professionnels de la communication ont une responsabilité importante dans les choix stratégiques des organisations : ils ne doivent pas se contenter d’être une simple courroie de transmission.

Votre « actu » dans la communication ?
Christophe de la Chaise : Sur le plan de la Formation, nous lançons en février 2 cycles pour décideurs, dont le but est de permettre à un groupe d’une vingtaine de décideurs de creuser les sujets de l’Université Hommes-Entreprises (retrouver la confiance, savoir motiver, gérer les différences interculturelles, etc…)
Ces sujets sont de plus en plus au cœur de la réflexion des dirigeants et des salariés, car le modèle économique qui prévaut depuis 35 ans est à bout de souffle…
Sur le plan de la communication, nous sommes de plus en plus sollicités pour apporter notre savoir-faire en assistance évènementielle : en réalisant un clip vidéo pour la convention, en recherchant un grand témoin ou un animateur.
Par ailleurs, à la demande de nos clients souvent à cheval sur 2 régions, nous étendons nos services de veille-information (revue de presse audiovisuelle et fichiers institutionnels) à la Région Poitou-Charentes.

Propos recueillis par Jordan Charlet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *