Le portrait d’Émélie Gooding !

Sa « Bio-Express » :
Diplômée en Management des projets culturels, j’ai commencé ma carrière de communicante au service d’institutions parisiennes comme la cité de l’architecture et du patrimoine et la FIAC. De retour sur Bordeaux depuis 2012, je mets mes compétences au service de porteurs de projets artistiques ou medias.

Votre « actu » dans la communication ?
E. G.: Free-lance, j’effectue des missions très diverses pour plusieurs entités de monde de la culture et média (rp, partenariat, diffusion,…). Depuis peu, je suis rédactrice culture pour le webzine My Global Bordeaux. Enfin, je suis une des instigatrices  pour la création de la commission « culture et communication » de l’APACOM. J’ai à cœur de mettre en lumière les initiatives artistiques/culturelles et de créer des ponts avec le métier de communicant.

Votre coup de cœur  » com’  » de l’année ?
E. G.: Je n’ai pas eu de réelle coup de cœur comm’… La région Midi-Pyrénées mène une très belle campagne grâce à sa richesse de programmation arts visuels. Rien à voir : j’aime les marques qui surfent sur l’humour comme Oasis qui réussit chacun de ses buzz actus avec ses petits personnages.

Comment vous projetez-vous dans l’avenir, quelle évolution pour votre métier ?
E. G.: Le secteur culturel pâtit énormément du contexte économique actuel. Une mutation de fond est en cours : certains porteurs de projet s’accrochent et se renouvellent, d’autres subissent par manque de structuration interne ou de moyens. C’est pourquoi j’essaye de coller au maximum aux tendances et de rester alerte aux innovations. Mon métier de communicante dans le secteur culturel, à mon sens, est encore amené à évoluer : plus de pédagogie, de vrais pactes à conclure avec le secteur privé, évoluer avec les nouvelles technologies, …

Coordonnées : emelie.gooding@gmail.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *