L’économie créative késako ?

On en parle de plus en plus, car ici à Bordeaux et en Aquitaine il semble de plus en plus qu’elle constitue un gisement d’emploi et de développement économique. Ce que je note dans les exemples qui sont souvent cités, c’est que les réussites en la matière se fondent en partie sur la création d’échanges puis de synergies entre des filières parfois pré-existantes mais trop souvent cloisonnées. Donc, la communication et les communicants y jouent un rôle essentiel. Pour appréhender les enjeux et voir quelle place on peut prendre dans cette dynamique, chacun peut lire des travaux publiés récemment : « l’économie créative », édition Mollat, par l’institut des deux rives, sous la direction de George Viala et « l’AlphaBEM des Industries Créatives », publié par BEM sous la direction de Anne Gombault, Florine Livat-Pécheux, François Durrieu. Pour une initiation plus rapide, notamment sur le projet Darwin à La Bastide (animé notamment par nos amis Philippe Barre et Jean-Marc Gancille), voir aussi la vidéo et lire Article dans Le Point du 14/05/09
JMG/IRH

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *