L’email intelligent

money-1425584_960_720-274x300L’email n’est pas mort, bien au contraire, il est en constante évolution. Bien qu’il ait été décrit comme un outil obsolète, il reste le canal préféré des entreprises mais aussi des consommateurs avec une prévision de 2.9 milliards d’utilisateurs en 2019.

L’email a en effet connu une période de déclin due à son manque de personnalisation. Il a été ressenti comme une intrusion à la vie privée et a été jugé comme un moyen de communication dépassé.

Qu’en est-il de l’email marketing ?

L’email ne peut plus être perçu comme un canal de masse, assimilé au spam.

Face à la mauvaise presse qu’il a pu subir puis face à un consommateur qui a été lassé par ces invasions de messages à caractère publicitaire, l’email marketing doit se renouveler, évoluer et être utilisé comme un canal de communication stratégique. C’est l’apparition de l’email intelligent.

L’email intelligent : c’est quoi ?

L’email intelligent : c’est un message personnalisé avec un contenu original et pertinent qui s’adapte à tous les supports. Il doit créer un sentiment de satisfaction, une émotion créant un lien direct entre la marque et son consommateur.

Hyper personnalisation

Les consommateurs sont de plus en plus sollicités et les messages transmis sont souvent perçus comme indésirables. Ces rejets ont entraîné l’hyper personnalisation. Hyper personnalisation qui a été facilitée grâce à l’utilisation des bases de données ou à des CRM.

Le live content va permettre par exemple d’adapter et de personnaliser ses campagnes en fonction des données contextuelles (localisation, météo, moment de la journée, etc.), des données de connaissances clients (comportement, navigation, etc.) ou encore des données externes (réseaux sociaux, web, etc.).

Dérivabilité et sécurité

La dérivabilité et la sécurité apparaissent aujourd’hui comme des défis de taille. Le durcissement des règles concernant la sécurité liée à l’email dans les entreprises ainsi que les problèmes concernant la protection des données des citoyens demandent aux entreprises de soigner la qualité et la légitimité de leurs messages sous peine de voir leurs campagnes sérieusement affectées.

Pour assurer une bonne dérivabilité, deux points clés sont à prendre en compte :

– L’adoption de l’IPv6 qui va se traduire par la multiplication des adresses IP mais aussi des spams. Pour une dérivabilité optimale, les annonceurs vont devoir adopter une réputation exemplaire.

– Le renforcement de l’authentification SPF/DKIM : seuls les messages dits « légitimes » atteindront leurs cibles. Les annonceurs devront respecter le niveau d’authentification.

Penser mobile 

A l’heure ou 80 % des français détiennent un smartphone et plus de 50 % d’entre eux préfèrent lire leurs emails à partir de leurs portables, il est primordial que nos emails soient « responsives ». Il est pour cela important de surveiller : les polices, les couleurs, les boutons de partage sur les réseaux sociaux, … Votre stratégie doit être construite en fonction des différents supports.

Léa Jouvie

Sources : Viuz,  Cabestan, Siègle Digital.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *