Philippe Galland dresse un premier bilan de TVBA

Nous avions annoncé sur ce blog la création de TVBA – la télévision locale du Bassin d’Arcachon. Dans une interview, Philippe Galland revient avec nous sur la genèse du projet, dresse un premier bilan et aborde ses perspectives.

APACOM : Bonjour Philippe Galland; vous venez de lancer TVBA, quelle a été la genèse de ce projet ?
Philippe Galland :
Tout d’abord de la volonté que j’avais de revenir sur le Bassin et de m’y occuper très sérieusement. Ensuite le même que constat que celui qui m’avait amené à créer la Dépêche du Bassin, à savoir une demande très forte d’information audiovisuelle, exclusivement concentrée sur le Bassin et qui ne fonctionne pas que pendant l’été. Jusqu’à maintenant, pour de nombreuses raisons elle n’existait pas encore.  Enfin, je viens professionnellement du milieu des technologies audiovisuelles et j’ai du temps et de l’énergie à lui consacrer

APACOM : Comment est que cette télévision locale numérique a-t-elle été accueillie par les habitants et les estivants ?
Philippe Galland :
Très bien. Tout d’abord, avant de commencer à concrétiser le projet, j’avais rencontré chacun des 10 maires du Bassin, sénateur, député, conseillers généraux et régionaux, tous m’avaient assuré de leur soutien. La population, toutes générations confondues est très concernée, je dirai même impatiente car non seulement elle veut cette télévision, mais de plus, ils sont nombreux à vouloir y participer et à la faire vivre. Ce qui est intéressant, c’est déjà la fréquentation du site, sans aucune communication autre qu’un article dans Sud Ouest et un dans La dépêche du Bassin et bien sûr le bouche à oreille, nous avons eu en un mois 4083 visiteurs qui ont visionné 16 328 vidéos. Et les messages qui nous sont envoyés sont très encourageants, même si nous mesurons tout le chemin à parcourir.

APACOM : Quelle est votre périmètre de diffusion ?
Philippe Galland :
Pour le moment la diffusion est exclusivement sur le net et sous forme de reportages ou mini documentaires. Mais nous allons évoluer rapidement avec des émissions enregistrées en studio et prochainement, nous serons sur le câble.

APACOM : Quel modèle économique pour TVBA ?
Philippe Galland :
Le modèle économique n’est absolument pas viable tel que nous l’envisageons dans les entreprises. La zone de diffusion ne comporte que 140 000 habitants hors saison, c’est très, très loin des seuils minimaux qu’il faut pour obtenir un marché publicitaire conséquent. D’ailleurs la plupart des chaînes en région ont beaucoup de difficultés à équilibrer leur budget. Donc, notre modèle est celui d’une association, nous avons des aides de collectivités, de sponsors, du bénévolat, beaucoup de passion et nous restons avec des moyens adaptés à la zone que nous couvrons.

APACOM : Quelles sont vos ambitions à moyen terme ?
Philippe Galland :
Pérenniser l’outil, le faire évoluer sur les réseaux câblés, comme je vous le disais tout à l’heure. Je réfléchis aussi à une alliance avec des gens qui ont des problématiques identiques aux nôtres ou qui ont un intérêt à faire un peu de chemin avec nous.

APACOM : Votre coup de cœur de l’été ?
Philippe Galland :
J’en ai un, chaque fois que je vois le Bassin.

http://www.tvba.fr/

Propos recueillis par Béatrice Vendeaud

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *