Réseaux, késako ?

Nuit des réseaux d'Aquitaine 2013

Lorsque plus de quinze jours avant l’événement, il a fallu fermer les inscriptions à la Nuit des réseaux d’Aquitaine car la limite de sécurité était atteinte, c’était bien la preuve que le rendez-vous lancé il y a quatre ans était désormais attendu et plébiscité. Ce qui fait le succès de la Nuit des réseaux, c’est une alchimie de sérieux et de convivialité mais surtout la possibilité de se rencontrer, de se connaître, d‘envisager des synergies, et cela hors de tout contexte institutionnel : un rendez-vous des réseaux, créé par des réseaux (l’apacom et La Mêlée) pour les réseaux ; rien de plus mais rien de moins.
Derrière ce mot de « réseaux », on imagine parfois des officines discrètes voire secrètes. Démythifions. Ce sont simplement les clubs et associations à vocation professionnelle qui maillent notre territoire et qui réunissent des acteurs économiques qui sont aussi, bien souvent, des citoyens engagés. Qui étaient-ils ces 44 réseaux et plus de 600 participants à notre édition 2013 au centre de congrès de la Cité Mondiale ?

Comme dans le fameux jeu de cartes, on peut identifier 7 familles.

 

Nuit des réseaux d'Aquitaine 2013

Nuit des réseaux d’Aquitaine 2013

Tout d’abord et logiquement, on trouve les clubs d’entreprises territoriaux, ceux liés à un quartier, à une ou plusieurs communes (club des entreprises de Bordeaux, club des entreprises de Mérignac, CEBA-Blanquefort-Bruges-Le Bouscat-Parempuyre et Defi, club des entreprises de la Haute Gironde).
Deuxième grande famille, les clubs par métiers ou par filière : DCF (commerciaux), ANDRH et NGRH (ressources humaines), 2AM (marketing), Aquinum, AEC, Bordeaux Games et La Mêlée (digital et web), Campus Chartrons (enseignement supérieur), sans oublier les communicants de l’Apacom et du Club de la com’ Midi-Pyrénées.
On peut regrouper ensuite des réseaux créés autour de préoccupations communes, souvent à vocation sociétale (Entrepreneurs d’avenir, Mouvement des entrepreneurs sociaux, Bruit de la rue) ou d’échanges avec un pays (Bordeaux Cameroun France) ou de mutualisation (CECA) ou d‘information (Alimso) ou de passion sportive (Rugby Club Aquitaine et Union Bordeaux-Bègles).

Nuit des réseaux d'Aquitaine 2013

Nuit des réseaux d’Aquitaine 2013

Un quatrième groupe est constitué des réseaux dédiés à aider et accompagner la création d‘entreprise (Aquiwork Center, pépinière éco-créative des Chartrons, réseau Entreprendre en Aquitaine, Nos quartiers ont des talents).
Beaucoup de clubs et associations ont vocation à aider l’entrepreneur lui-même, à lui permettre de progresser et de faire progresser ses affaires par les échanges avec d’autres entrepreneurs : Atout D, Club des entrepreneurs, Jeune Chambre économique d’Aquitaine et Jeune Chambre économique de Bordeaux, Wine&Business Club, Cac 33, BNI, Optimrezo, Les entreprises humaines, Sequoia, CGPME, MEDEF).
Les associations d’anciens d’écoles (alumni) forment un sixième groupe (Anciens de Science Po Paris, de Sciences Po Bordeaux, du CPA, ou de Sup de Co Reims : RMS network).

Last but not least, les clubs féminins (il n’existe pas – ou plus – de club masculin affiché comme tel) avec Terrafemina, Drôles d’entrepreneures et Bordeaux Aquitaine Pionnière.

Merci aux partenaires qui soutiennent et rendent l’événement possible : EDF, SFR – Inolia, CIC, CEB, EFAP-ICART, Tourny Meyer, Bordeaux Grands événements, CCIB, communauté urbaine de Bordeaux, conseil régional d’Aquitaine, mairie de Bordeaux. Et aux partenaires techniques : ACSD, agence photographique Appa, Ateliers Lumière, Bordeaux et Bordeaux Supérieur, Dessine moi un son, Epitech, Isicod, Idewan, Lacoste traiteur (groupe Arom), Quitterie de Galard, Sud Hôtesses, Utram.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *