Stéphane BENOIT – MÉDIA-LINÉA Concept

L’APACOM a le plaisir de compter de nouveaux adhérents et se propose de vous les faire découvrir. Aujourd’hui, c’est au tour de Stéphane Benoit de nous parler de son parcours et de son entreprise Média Linéa Concept.

 

Votre « Bio-Express » :

J’ai suivi des études classiques, les Beaux-Arts, le Grif à Paris (Gobelins/Richardets) et récemment une année de formation de concepteur intégrateur multimédia au Cesi d’Aquitaine. Graphiste depuis une vingtaine d’années en agence, éditions et imprimeries, j’ai créé, en 2011, une entreprise de communication graphique, MÉDIA-LINÉA Concept s’adressant essentiellement aux TPE/PME. J’y inclus aussi l’offre de prises de vues photographiques. Le concept… démocratiser la communication pour apporter une meilleure visibilité aux entreprises qui ne pouvaient, auparavant, faire appel aux services d’agences de publicité.

Votre « actu » dans la communication ?

J’ai réellement lancé mon entreprise en septembre 2011. Les contacts pris en ce début d’exercice portent leurs fruits plus que je ne le pensais et Média-Linéa développe une offre constamment accrue pour répondre du mieux possible aux attentes et aux exigences de ses clients et de ceux à venir à travers la recherche de nouveaux partenaires.

Comment vous projetez-vous dans l’avenir, quelle évolution pour votre métier ?
La communication multimédia prendra encore des parts sur le marché du print, Je pense que cela est inévitable (nouvelles technologies, réelle volonté du public et plaisir de la découverte de nouveaux médias électroniques…) Avec Internet, les chartes graphiques changent déjà et changeront plus souvent encore en bousculant l’idée même de pérennité graphique. Par la suite, les concepteurs reprendront peu à peu du terrain sur les développeurs avec qui ils travailleront plus en harmonie ; un temps arrivera, comme ce fut le cas pour la PAO, où les logiciels se simplifieront de tous codes et langages (html, css, php, js, xml etc). On remarque d’ailleurs l’évolution observée de certains CMS bien plus accessibles à de simples graphistes dont je suis un exemple assez représentatif ! Mais économiquement parlant, je pense que les sociétés employant leurs propres webmasters en communication intégrée réagiront comme les agences de com’, c’est-à-dire en recherchant des collaborateurs aux multiples compétences très diversifiées (graphiques, techniques voire même rédactionnelles).

 

Propos recueillis par Béatrice Vendeaud

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *