TERRENA confie sa communication institutionnelle a l’agence DDH

Entretien avec Aurélien Rousseau, nouveau Président Directeur Général et Alexandre Chusseau, Responsable Développement.
E. G : Qui se cache derrière l’identité TERRENA ?
A.R/ A.C TERRENA est une coopérative agro-alimentaire regroupant l’ensemble les métiers de l’agriculture en amont et en aval de la chaine de production.
L’activité se compose de 3 principaux pôles d’activité : le pôle agro-alimentaire, le pôle production animales et grandes cultures et enfin le pôle filières végétales et distributions spécialisées. De plus, cvec un chiffre d’affaires 1,253 milliards d’ euros ,  1107 salariés, des marques telles que : Paysan Breton, Douce France, Gamm Vert….La coopérative, basé à Ancenis( 44),  est l’un des acteurs majeurs de ce secteur.
E. G : Quel est le constat ?
A.R/ A.C Le rendement des besoins agricoles et agroalimentaires mondiaux vont s’accroitre en raison de la croissance de la population mondiale (perspective en 2050 : 2 milliards d’habitants sur la planète ).
Terrena a donc réfléchi et déterminé une vision stratégique à long terme face aux mutations à venir. Le projet  «Terrena Vision 2015» pose les bases  de référence pour répondre à deux préoccupations majeures.
–  un enjeu quantitatif ; produire écologiquement de manière intensive
–  un enjeu qualitatif : valoriser l’axe nutrition et santé
L’innovation  et la Recherche & Développement engagées sont au cœur de la réussite du concept «  une ’Agriculture Ecologiquement  « Intensive » de la coopérative.

EG : Comment  véhiculer ce nouveau positionnement ?
A.R/ A.C L’agence a crée une plaquette institutionnelle.  Cet outil de communication met en avant notamment les moyens et ressources déployées par  la coopérative Terrena pour relever les défis de demain.
D’autre part, un nouveau site vient http://www.terrena.fr/ d’être lancé pour expliquer le nouveau positionnement, les axes stratégiques entrepris pour l’avenir. Le site se veut pédagogique par conséquent des vidéos de scientifiques sont là pour expliciter le discours.

Merci à Aurélien Rousseau et Alexandre Chusseau pour avoir reçu l’APACOM. E.G

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *