Tour d’horizon des nouveaux adhérents – Arnaud DOMERGUE

2016-07-04_Arno_8381_3000x2000Nous sommes aujourd’hui ravis de vous présenter Arnaud DOMERGUE, responsable marketing digital au sein de l’agence Euphorie.

Parlez-nous de votre parcours  ? 

Je suis né dans la pub, mon père était directeur de clientèle dans une agence parisienne, alors très jeune je l’accompagnais le samedi sur des shootings, au studio de créa ou à l’imprimerie…

Pas tout à fait par hasard, mais c’est un peu long à raconter, j’ai commencé à bosser dans l’imprimerie. De là je suis parti vers la photogravure. J’ai pris goût aux belles images, au travail bien fait. J’ai vite grimpé, passant de commercial à responsable d’exploitation en quelques années. Après un passage en agence événementielle j’ai fondé, en 2004, un studio de création. D’abord orienté sur la production d’événements culturels (expo. d’art, soirées électro., concerts), nous nous sommes rapidement orientés vers l’événement corporate en y intégrant nos bases : électroniques, urbaines et contemporaines. Naturellement, du mapping vidéo nous avons commencé à toucher à la production audiovisuelle, publicitaire et institutionnelle. En 2009, c’est le tournant avec le passage à la HD et le développement de solutions de streaming live pour des congrès et conférences, nos débuts également sur les réseaux sociaux avec de premières webséries.

En 2011, je rejoins l’agence Euphorie pour y développer le pôle digital et dynamiser le business. Cela me permet de conforter mon expertise marketing et de multiplier les sujets et les occasions d’exprimer ma créativité avec des clients qui nous suivent et nous donnent des opportunités de tester et d’apprendre.

Aujourd’hui le digital est dans tous les projets, je transmets aux équipes et je m’oriente de plus en plus vers la direction de création.

Quels sont vos projets com’  ? Une date à retenir  ?

Le métier évolue très vite actuellement, je m’intéresse à la formule de l’agence de demain, suffisamment agile pour rester créative, réactive et s’adapter aux marchés et suffisamment structurée pour garantir un niveau de service élevé aux annonceurs, seule clé pour conserver la valeur ajoutée. Une date ? Oui, 2017, car malgré la charge de travail, je me force maintenant à lever la tête du guidon pour réfléchir à la route à suivre.

Quelle est votre règle d’or en communication  ?  

Less is more, of course !

Propos recueillis par Léa Jouvie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *