Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur les codes 2D…

Ils fleurissent dans les villes, sur les affiches ou dans les pages des magazines, ces petits carrés noir et blancs aux formes de labyrinthes. Créée en 1994 au Japon pour le suivi des pièces dans une usine, cette technologie, dont la forme la plus répandue est le QR Code, est devenue un véritable outil marketing. Sous les marques Mobile Tag ou Flashcode, ces applications mobiles permettent en effet d’accéder à des services ou des sites web via un smartphone, de façon extrêmement rapide et simple.

Pour les utiliser, rien de plus simple. Un lecteur à télécharger sur son portable permet de scanner le code et d’accéder ainsi directement à différents contenus : informations complètes sur un site web dédié, carte de visite, téléchargement d’une vidéo, déclenchement d’un appel téléphonique…

De plus en plus de musées et offices de tourisme utilisent ces codes pour permettre aux possesseurs de smartphones d’accéder à des circuits de découvertes, horaires d’ouvertures, événements, informations pratiques. Le livre de « L’Atelier des chefs » propose de visionner sur son portable les recettes en vidéo. Le groupe français Valentine’s Day a mis en place sur la pochette de son album un QR Code permettant de visionner un clip. Quant à BNP Paribas Fortis, l’entreprise a utilisé ce moyen pour faciliter l’accès à son service de banque mobile.
De nombreux sites permettent de générer gratuitement des codes 2D. Une fois créés, ils peuvent être imprimés, publiés ou affichés sur n’importe quelle surface physique, y compris un écran, et dans n’importe quelle taille à partir de 1,7 cm de côté et jusqu’à plusieurs mètres.

En Kdo Bonus pour illustrer cet article : le QRcode du Blog de l’APACOM !

Plus d’informations sur le site de la marque développée par l’Association Française du Multimédia : http://www.flashcode.fr/
Article rédigé par Marie Dubois

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *