Zoom sur les tendances du marketing direct en 2013

En ce début 2013, le site e-marketing.fr a fait un tour d’horizon des tendances du marketing direct.

Retour sur six d’entre elles :

Les nouvelles fonctions marketing de Facebook :

Le réseau social propose trois nouveaux outils pour les marketeurs. Ciblage, mutualisation des données ou encore mesure du ROI : tout est fait pour permettre aux marques de tisser un lien fort avec ses clients. Aujourd’hui, quatre millions d’entreprises possèdent une page Facebook. Un constat qui introduit des problématiques de captation de l’intérêt des internautes. L’enjeu est de taille et les entreprises doivent apprendre à adapter leur marketing à Facebook.

Youtube et le marketing vidéo :

Offrir une meilleure expérience vidéo aux annonceurs comme aux internautes, tel est le but de YouTube. Pour atteindre son objectif, la société a revu sa plateforme de partage de vidéos en ligne afin de permettre aux internautes de vivre une expérience vidéo plus simple, plus riche et plus fluide. Cette nouvelle plateforme favorise ainsi le lien social grâce à ses boutons de partage mais permet surtout une meilleure traçabilité pour les marques qui peuvent désormais davantage maîtriser leur marketing interactif en classant, hiérarchisant et en mesurant les médias audiovisuels. Un dispositif intéressant qui permet aux professionnels de mieux contrôler leur ROI en 2013.

La traçabilité du client en rayon :

Le téléphone mobile est un outil totalement intégré en amont comme en aval dans le processus d’achat à tel point que le canal est devenu un incontournable pour les enseignes. L’application Prixing a été téléchargée plus de 500 000 fois depuis son arrivée en France en 2011. Le principe ? Consommer intelligemment en profitant du meilleur rapport qualité / prix grâce à la fonction de géolocalisation. Ce phénomène n’échappe pas aux marques qui souhaitent s’adapter au mieux aux attentes du consommateur. La fonction GPS est aujourd’hui la fonction la plus attrayante pour les enseignes qui seront ainsi capables de géolocaliser les consommateurs pour leur proposer des promotions ou des parcours optimisés pour les courses via les smartphones et la wifi. « Nous allons passer d’une offre promotionnelle figée à une offre qui bouge, de la notion d’un magasin rigide à celle d’un magasin évolutif,  réactif aux informations récoltées grâce aux interactions mobiles de ses clients », souligne Jean-Roch Bontemps chef de projet à l’Echangeur by LaSer,  plateforme de veille sur l’innovation technologique et marketing appliquée à la relation client.

La TV connectée pour une nouvelle ère dans le recueil de données :

Avec la TV connectée, le paysage télévisuel ne cesse de grandir. Smartphones, ordinateurs et même tablettes constituent de réels relais au petit écran. Récemment, le CSA a souhaité envisager le rôle de la TV connectée dans le recueillement de données ce qui devrait engendrer de nouvelles applications de panélisation des individus. Ces applications devraient donner naissance à des études ciblées selon les profils, des mesures de satisfaction et éventuellement des votes lors de grandes rencontres. Cette fonctionnalité offre également de nouvelles opportunités pour les annonceurs qui devraient pouvoir diffuser des campagnes de publicité personnalisées comme sur Internet. Nul doute, la TV connectée devrait ouvrir une nouvelle ère dans le recueil des données.

L’essor des tablettes conduit à une numérisation des stratégies :

Selon un rapport réalisé par le cabinet Forrester, 375 millions de tablettes devraient être vendues dans le monde en 2016, soit au total, 760 millions depuis 2011. Une donnée qui bouleverse les stratégies et qui reflète l’importance grandissante du numérique dans la vie des consommateurs.Un nouveau vecteur de communication se fait donc sentir pour les marques qui devront encore plus miser sur le numérique pour toucher des consommateurs hyper connectés.

Le Big Data :

Les services marketing ont aujourd’hui accès à de gros volumes de données générés par les interactions de consommateurs. L’enjeux est donc de taille et le Big Data constitue une révolution marketing qui implique désormais une relations de confiance avec les consommateurs. L’ importance est telle que le sujet était placé au coeur du congrès de la Direct Marketing Association de Las Vegas. Un phénomène à suivre de près pour tout service qui souhaite analyser au mieux les données des consommateurs.

Elodie Sodes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *