Baromobile 2016 : que nous réservent les chiffres de cette année ?

articles-communication-et-fond-de-dotationsJeudi 22 novembre dernier, OMD (Omnicom Media Group) en partenariat avec SFR régie, a présenté son étude « Baromobile 2016 ». Il dresse le panorama des Mobinautes et de leurs comportements.

Voici le compte rendu des chiffres les plus significatifs.

Que nous disent les chiffres ?

Cette année, nous sommes 36,6 millions de Mobinautes pour 25,8 M de Mobinautes quotidien. Des chiffres en constante augmentation, avec 21,3 M de Tablonautes en 2016 et 58 % du trafic internet qui se fait via mobiles ou tablettes.

En moyenne, un Mobinaute passe 1h26 par jour sur son smartphone et sa tablette. Les 15-24 ans y passent quant à eux 1h39, dont 1h01 sur leur smartphone. De plus, 49 % des Français se connectent chaque jour à leur mobile, contre 41 % à leur ordinateur.

Qu’en conclure ? Le mobile est devenu le premier écran de connexion au quotidien.

L’année 2016 est-elle devenue celle du « conversational » marketing ?

En 2010, les marques se sont installées sur les réseaux sociaux dans le but de profiter de ce nouvel outil de communication. De 2013 à 2015, ces marques ont compris l’importance de dialoguer avec leurs clients sur les réseaux sociaux. Des community managers et SAV sociaux émergent alors. En 2016, certaines marques sont allées encore plus loin en créant leur propre Bot pour une nouvelle forme de relationnel.

15 % des Français (de 15 à 60 ans) ont entendu parler des bots, contre 20 % pour les 15-34 ans.

Actuellement, parmi les bots existants, trois sortent du lot et se démarquent des autres :

  • Jifiti (aide pour trouver des idées de cadeaux),
  • KLM bot (assistant de voyage);
  • Walmart (aide pour se faciliter les courses).

Pour approfondir vos connaissances sur les chatbots, cliquez ici.

Les messageries instantanées : canal privilégié de communication pour toutes les générations

Aujourd’hui, 81 % des 15-24 ans utilisent des applications de messagerie instantanée contre 62 % pour les 15-60 ans et 51 % pour les 55-60 ans.

Parmi les applications les plus utilisées et appréciées, nous pouvons trouver (chiffres de 2015) :

  1. Facebook Messenger
  2. Facebook
  3. Snapchat
  4. WhatsApp Messenger
  5. Skype
  6. Instagram
  7. Leboncoin
  8. Shazam
  9. Deezer
  10. Waze

Les Français tous joueurs… ou presque !

A l’heure actuelle, 61 % des Français de 15 à 60 ans jouent sur leur smartphone, contre 77 % des 15-24 ans et 71 % des parisiens. 70 % des Français préfèrent  jouer sur leur tablette.

En moyenne, un joueur joue 57 minutes par jour (28 minutes sur son smartphone et 29 minutes sur sa tablette).

Pour les 55-60 ans, le temps de jeu quotidien passe à 1h01 !

Parmi les jeux préférés des mobinautes, nous trouvons :

  1. Candy Crush Saga
  2. Candy Crush Soda
  3. Pokémon Go

Qu’en est-il de la géolocalisation ?

En 2016, 53 % des Français de 15 à 60 ans activent et autorisent l’accès à leurs données de localisation (67 % pour les 15-24 ans). De plus, 50 % des Français de 15 à 60 ans utilisent des applications de localisation (63 % pour les 15-24 ans).

Quant à la Wi-Fi, 48 % l’ont activée lorsqu’ils sont dans la rue.

Que faut-il retenir de cette étude ?

Selon OMD et SFR Régie, les 9 insights à retenir (qui caractérisent les évolutions mobiles de 2016) sont :

  • Dynamique, quotidien & indispensable
  • Mobile/Tablette : 2 devices, 2 fonctions
  • In App et site mobile : les 2 indispensables
  • Le mobile au cœur d’un parcours omnicanal
  • Le joyau de la géolocalisation
  • Virtuel et réel se retrouvent
  • Le mobile au centre du « conversational marketing »
  • Des bots pour construire l’engagements et le relationnel
  • Levier efficace mais encore sous investi

Pour retrouver l’intégralité de l’étude réalisée par OMD et SFR Régie, téléchargez le PDF sur Internet.

Source : Baromobile 2016, OMD et SFR Régie

Propos recueillis par Julie Nadin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.