Communication orale : ancrer son message dans le temps, la clé du succès

Il y a des milliers de façons de communiquer à l’oral. Cependant, tous les messages que nous voulons faire passer ne marquent pas les esprits comme on le voudrait. Comment faire pour que nos messages pénètrent l’espace-temps durablement ? Aujourd’hui sur le blog, l’APACOM relaie les analyses de Manager Go !, un site spécialisé dans l’appréhension du métier de manager et de communicant.

Savoir communiquer : une qualité recherchée

Com en publicSi on voulait paraphraser Simone de Beauvoir, on dirait qu’on ne nait pas communicant, on le devient. C’est une réalité. Les techniques de communication, qu’elles soient destinées au monde personnel ou au monde professionnel, s’acquièrent avec le temps et l’expérience.

Lorsqu’on postule à un emploi menant à des responsabilités, une bonne aisance à l’écrit mais surtout à l’oral est appréciée des recruteurs. Dans le monde social, la communication est la base de toute relation. Lorsqu’on intègre le monde professionnel, cette dimension communication devient vitale : sans partage d’information et un minimum de relationnel, aucun projet, ni aucun produit ni service n’a la moindre chance de voir le jour.

Quelques pistes de réflexion

Cet article se focalise uniquement sur la communication orale. Il est d’ailleurs possible de suivre des formations qui lui consacrent de nombreux exercices pratiques. Etre calme, posé, sérieux et crédible à la fois n’est pas chose facile.

Manager Go ![1] liste 8 pistes de réflexion pour une communication orale plus efficace :

  • préparer son message : c’est répondre à la question « pourquoi vais-je dire cela ? ».
  • se préparer en tant qu’émetteur : prendre de l’assurance et créer un climat propice à l’échange
  • capter l’attention : d’un regard, d’un trait d’humour, d’un geste
  • préparer le récepteur : s’assurer qu’il est prêt à recevoir le message
  • émettre le message : aller à l’essentiel, garder en tête l’objectif
  • recevoir le feedback / échanger : c’est la discussion, ne pas oublier d’écouter
  • mettre fin à la communication : conclure par quelque chose de concret (planification d’une nouvelle rencontre, mise en place d’une solution…)
  • établir un suivi : rester en contact, faire des points réguliers…

Un objectif à garder en tête : marquer l’espace-temps

Com vers auditoireCes 8 conseils nous rappellent qu’en tant que communicants, nous devons penser nos messages, nos campagnes, nos projets dans le passé, le présent et le futur. En termes de communication orale, cela se traduit par une préparation en amont et un suivi en aval. Lorsque nous sommes amenés à travailler avec des professionnels dans le cadre d’un partenariat, d’un événement, d’un projet, d’un accord, les informations que nous délivrons doivent être les plus marquantes possibles pour marquer l’espace-temps durablement.

Affiner sa stratégie de communication orale, c’est s’assurer de donner à ses relations professionnelles une valeur ajoutée. Com orale miniatureUn juste équilibre entre le fond et la forme fait grandir l’impact que nous avons sur nos interlocuteurs. De cette façon, non seulement on marque l’espace-temps, mais on marque aussi les esprits !

NB : Si vous souhaitez obtenir plus de conseils en matière de communication orale, vous pouvez également cliquer sur ce lien qui mène vers un article de Jean-Pierre Lauzier, expert-conseil en communication.

.

Julie Cazalis

.

Sources:

[1] Manager Go!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.