Communication : une filière en trois dimensions

Obs2015.accElargi pour la première fois – et pour cause – à la nouvelle région Aquitaine Limousin Poitou-Charentes, l’Observatoire des métiers de la communication de l’Apacom conforte ce qui n’était qu’une proclamation de notre part avec nos collègues de l’association fédérative professionnelle Réseaux Com’ 535 : la communication est une filière importante de notre région, non seulement qualitativement par sa création de valeur, mais aussi quantitativement avec ses 15 000 emplois répartis entre annonceurs, agences et enseignement supérieur. C’est « l’équivalent de la filière bois, qui est elle-même connue comme l’un des atouts forts de la Région » indiquait Stéphane Delpeyrat, vice-président du Conseil Régional, en introduction de la présentation des résultats.

Ce chiffre de 15 000 emplois mérite quelques explications car vous n e le trouverez pas dans le Baromètre lui-même (réalisé par l’Institut Cohda), c’est un calcul que nous avons effectué et dont voici le détail.

Avec l’intégration des données économiques Diane, la commission Observatoire de l’Apacom et notamment Julie Roche d’EY, a pu quantifier le poids de la filière côté agences et prestataires : 536 entreprises pour un chiffre d’affaires de 829 M€, soit environ 8 300 personnes (sur la base de 100 K€ de CA par personne).

Du côté des annonceurs, c’est à dire des entreprises et des institutions, le comptage est empirique. L’Insee recense 2 759 entreprises de taille intermédiaire (ETI) et 532 grandes entreprises dans la région ALPC. En appliquant un ratio moyen de 1,5 pour les premières et de 2 pour les secondes, cela donne environ 5 200 personnes chargées de communication (externe et/ou interne). Du côté des collectivités (communes, intercommunalités, conseils départementaux et régional) et services publics (hospitaliers et administrations de l’Etat), on compte en moyenne un chargé de communication pour 5 000 habitants en sa basant sur les chiffres de CapCom, soit près de 1 160 communicants publics pour notre Région et se 5,8 millions d’habitants.

J’entends d’ici certains esprits retors : « Le total serait de 14 600 personnes, et vous arrondissez à 15 000, un peu facile ! ». Pas tant que ça, d’abord car vous noterez que nous n’avons compté aucun poste pour les PME, ce qui est sans doute les sous-estimer. Ensuite et surtout, car la filière communication, comme le monde qui nous entoure, compte non pas deux mais trois dimensions. Outre ses clients (les annonceurs) et ses prestataires (les agences), elle inclut aussi ceux qui l’enseignent et la pensent. Cela en constitue le socle solide, particulièrement dans notre région, avec ses spécialités information-communication bien établies dans les universités de Poitiers et de Bordeaux (ISIC). Il convient désormais d’y ajouter des masters délivrés à Sciences Po Bordeaux et dans les écoles de commerce ainsi que dans plusieurs écoles supérieures spécialisées, notamment à Campus Chartrons à Bordeaux mais aussi à Pau.

Sans doute la prochaine édition du baromètre comportera-t-elle un volet dédié à ce sujet afin d’en établir un descriptif précis et savoir, notamment, combien de diplômés estampillés #ALPC sortent chaque année. C’est en tout cas en prenant en compte l’encadrement et les enseignants de ces écoles pour quelques centaines d’équivalents-temps-plein que nous parvenons à notre total de 15 000. Si nous avons péché dans notre estimation, c’est donc plutôt par modération.

Charles-Marie Boret

Pour accéder à l’étude, cliquez ici

Une réflexion au sujet de « Communication : une filière en trois dimensions »


    Warning: call_user_func() expects parameter 1 to be a valid callback, function 'twentyeleven_comment' not found or invalid function name in /home/users5/a/apacom/www/apacom/wp-includes/class-walker-comment.php on line 174

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.