Du digital dans le vignoble bordelais

Publié le par chez APACOM. Modifié le

Aujourd’hui, la France est le premier pays exportateur et consommateur de vin au niveau mondial. Toutefois, la consommation de vin est en baisse en France – notamment chez les jeunes – et 71% des français estiment ne pas s’y connaître en vin.

En parallèle, plus d’un français sur deux est équipé d’un smartphone et un foyer sur trois est équipé d’au moins une tablette.

Devant ce phénomène, on voit apparaître de nombreuses applications pour conseiller le consommateur, lui donner des informations, qu’il soit novice ou expert. Alors, miser sur le digital : opportunité ou menace ? Vanksen conclut qu’il ne faut pas subir le digital mais saisir les opportunités qui en découlent pour accroître sa visibilité et inciter à l’achat.

Deux applications phares à Bordeaux : Smart Bordeaux (CIVB) et Winewoo (Kasual Business)

smartbordeaux_mittelIl y a quelques années, le CIVB (Comité Interprofessionnel du Vin de Bordeaux) a développé son application Smart Bordeaux qui recense aujourd’hui plus de 8000 châteaux et 17000 marques affiliées. Elle a été la première application à donner des informations sur un vin en scannant l’étiquette.

Les fonctionnalités : scanner un vin ; trouver un vin en fonction de son AOC, sa couleur, son encépagement, etc ; consulter son historique de recherche et ses favoris ; accès au différents sites du CIVB.

 

Winewoo_mittelPlus récemment, Kasual Business a lancé Winewoo. Pour la start-up bordelaise, « ce n’est pas la technologie qui a de la valeur mais la base de données ». Ainsi, Winewoo s’est rapprochée des vignerons eux-mêmes et leur a proposé d’exister ou pas à travers leur application.

Les fonctionnalités : scanner un vin ; trouver un vin en fonction de son AOC, sa couleur, son encépagement, etc. ou en fonction de son menu ; découvrir la sélection du moment ; consulter son historique, sa cave, ses coups de cœur ; des fiches vins complètes et intuitives.

 

Winewoo a fait une belle apparition sur le marché bordelais. Bien que les deux applications soient quasiment équivalentes en terme de fonctionnalités, Smart Bordeaux aurait besoin d’une petite mise à jour au niveau design et interactivité.

 

 

Cyrielle Torpe

Partagez cet article !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Discussion

Vous aimerez aussi

Passerelles décroche un nouveau dossier culturel !

Depuis le 27 Avril dernier, les franciliens ont le plaisir de découvrir une nouvelle exposition [...]

Lire la suite

AGENCES/ANNONCEURS : Signature d’une charte de bonnes pratiques

Le jeudi 25 septembre, à Darwin, le Club des Dircoms et le Collège Agences de [...]

Lire la suite

Collège agences, partage d’expériences

Après s’être retrouvé avant l’été, le Collège Agences a lui aussi fait sa rentée. Ils [...]

Lire la suite