Jetstar utilise l’eye tracking sur les panneaux publicitaires JCDecaux

La compagnie aérienne australienne Jetstar, en partenariat avec JCDecaux et ses panneaux Innovate, a mis en place une campagne OOH (Out Of Home). La compagnie a utilisé l’eye tracking pour déterminer la destination de rêve des passants. Une première en Australie, où la campagne a été menée. 

En publicité, l’eye tracking est déjà appliqué à la mesure de la visibilité des campagnes publicitaires. En effet, cette technologie permet de mesurer les mouvements des yeux, afin de savoir exactement où le regard d’une personne se pose sur l’écran. Certaines technologies anticipent même les points chauds d’une campagne print ou TV. C’est ce que propose par exemple la firme Alpha One, qui, grâce à la neuroscience, peut anticiper ce qui sera regardé dans une publicité. La firme a crée sa propre intelligence artificielle, capable d’identifier les zones qui seront regardées par des humains dans une publicité et d’ajuster la campagne en conséquence. Il s’agit en quelque sorte d’un eye tracking automatisé et prédictif.

La campagne OOH de Jetstar 

Après avoir analysé la direction du regard des passants, le panneau Innovate de JCDecaux leur adresse un message pertinent : le prix de la destination rêvée (entre Honolulu, Hô-Chi-Minh-Ville, la Gold Coast et Perth) ou une carte cadeau Jetstar d’une valeur de 500 dollars leur permettant de réserver leur voyage eux-mêmes.

Cette campagne, présentée à la gare Southern Cross de Melbourne et à George Street à Sydney, a été développée en collaboration avec l’agence J. Walter Thompson et Wavemakert.

Avec une application logicielle personnalisée, la firme a pu collecter les données plus facilement en accédant à distance aux panneaux connectés au Wifi, afin d’obtenir les journaux de données d’interactivité. C’était un élément important pour la campagne afin de gérer le taux de distribution des cartes cadeaux, tout en donnant de la souplesse à la compagnie pour changer les tarifs de vente s’ ils étaient en rupture de stock en ligne.

La campagne ayant duré une semaine jusqu’au 10 décembre, il est encore tôt pour en connaître les résultats.

 

Emilie Féret

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.