La com’ digitale vaincra-t-elle la télévision?

Publié le par chez APACOM. Modifié le

« La pub sur Internet dépassera la TV fin 2015 » titrait La tribune en janvier 2015. Cette victoire annoncée également par une pluie d’études et de démonstrations s’est pourtant avérée repoussée. La télévision est restée numéro un en termes de confiance des usagers.

Le public a une plus grande confiance dans les médias traditionnels.

C’est un fait, la télévision est sans conteste le media de masse le plus influent. Qui n’a jamais vu la mention « vu à la télé » comme argument de vente ? Ces derniers temps, de nombreuses études ont annoncé son obsolescence prochaine et son dépassement imminent par le digital.

Pourtant les bannières publicitaires du web affichent un score plutôt faible face à la puissance des campagnes télévisuelles. Selon l’étude Global Trust in Advertising de Nielsen – spécialiste de la mesure d’audience – 63 % des personnes interrogées dans le monde disent faire confiance à la publicité télévisuelle alors que les scores ne dépassent pas 50% pour tous les formats digitaux (vidéos en ligne, bannières, publicités sur les moteurs de recherche, réseaux sociaux, etc).

La défiance du digital

tele-numerique-apacom

Le Digital Trust Index, réalisé par l’agence Jin en partenariat avec l’institut OpinionWay identifie trois raisons qui pourraient expliquer la méfiance des Français :

  • l’éparpillement des territoires de confiance : la quantité des acteurs est en augmentation exponentielle et aucun site ne parvient à vraiment fédérer les internautes
  • les internautes ont peur pour leurs données : même les sites des GAFA – Google, Apple, Facebook, Amazon – qui dominent par l’usage, ne parviennent pas à rassurer le public
  • aucun site de média ne parvient encore à convaincre un pourcentage significatif d’internautes, que ce soit pour les pure players ou les media traditionnels

Le loisir favori des français

La télévision occupe en moyenne 3h de nos journées. Elle est l’activité de détente privilégiée des Français. De plus elle a su rester dans la course face à l’arrivée du digital : le nombre de chaînes a augmenté et l’analogique a fait place au numérique depuis 2011. L’audimat s’est diversifié avec l’arrivée de nouveaux entrants comme Netflix par exemple. Enfin, avec sa démocratisation, elle évolue du one to many au one to one. La publicité personnalisée à grande échelle est désormais possible et offre des perspectives inédites.

Pour télécharger l’étude Nielsen Global Trust in Advertising, cliquez ici.

Jérômine Pénet

Partagez cet article !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

APACOM

Snapchat : nouveau canal de référence pour les marques ?

Avec plus de 100 millions d’utilisateurs quotidiens, le réseau social de l’instantané ne cesse de [...]

Lire la suite

Les meilleurs moments pour publier sur les réseaux sociaux

Sujet vu et revu mais ici un blogueur a compilé les données de cinq sites [...]

Lire la suite
APACOM

Quels KPI à prendre en compte pour mesurer votre ROI ?

Les KPI ou Key Performance Indicators ont un rôle déterminant en marketing pour mesurer l’efficacité [...]

Lire la suite