La crème au service de la communication éco-responsable

L’écologie fait aujourd’hui intégralement partie de notre vie, il est donc naturel que la communication se tourne aussi vers cette nouvelle vague éco-responsable. De cette pression est né le concept de RSE (Responsabilité Sociétale des entreprises). Ce mouvement est adopté aujourd’hui par de plus en plus d’entreprises. La RSE implique un engagement permanent en faveur du développement durable notamment dans le milieu de la communication.

C’est pourquoi les annonceurs aujourd’hui, qu’ils soient régionaux ou internationaux, se concentrent vers des productions plus soucieuses de l’environnement. Nous pouvons, pour exemple, citer l’essor des communications autour des voitures électriques, ou des produits bio, qu’ils soient alimentaires ou cosmétiques. Pour faire croire à des produits favorables à l’environnement, les annonceurs et les agences utilisaient il y a quelques années un certain procédé marketing : le greenwashing. L’abus de vert dans les campagnes de communication avait pour but de procurer une image écologique à la marque. Néanmoins les annonceurs ont pour la plupart été accusés d’avoir plus souvent investi leur argent dans la publicité que dans de réelles actions environnementales. Le greenwashing, beaucoup trop utilisé à tort et à travers, a donc eu pour retombée de faire douter le consommateur de l’éco-responsabilité du produit vendu.

Croire qu’il est possible de surfer sur la vague du développement durable sans un réel engagement de la part des marques est donc une grosse erreur. C’est pour ces raisons qu’il existe des structures telles que le collectif la Crème oeuvrant à rendre la communication réellement écologique. Le but de la Crème est d’allier pertinence, efficience et performance environnementales. Pour l’entreprise il faut trouver un juste équilibre entre les supports imprimés et la communication dématérialisée selon les différentes cibles. Il est possible selon elle de faire des manifestations autrement, en gardant toujours le souci de préserver son environnement et d’agir pour une économie locale. Depuis plusieurs années ce sont deux agences bordelaises : Aggelos et Bellibulle qui répondent à cette problématique complexe.

Lacreme_APACOM

Edwina Carriere 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.