La saga des portraits des candidats – Bénédicte Delu De Cal

Publié le par chez APACOM. Modifié le

Aujourd’hui nous vous présentons Bénédicte Delu De Cal, Responsable de la Communication et des Relations entreprises à l’ISG Bordeaux. Elle présente son parcours et les raisons de sa candidature. En effet, à l’occasion de l’Assemblée Générale annuelle de notre association, le jeudi 31 janvier prochain, les adhérents seront amenés à voter afin d’élire de nouveaux administrateurs au sein de l’APACOM.

Votre parcours : présentez-vous en quelques lignes, votre cursus et vos fonctions actuelles.

Comme beaucoup de bordelais(es), j’ai fait des allers-retours entre la capitale et la plus belle ville du monde 😉 Après des études en marketing et communication à Paris, j’ai démarré mon expérience pro dans la lingerie, au sein du Groupe Dim pour gérer les marques Dim, Wonderbra, Playtex, Chantal Thomass. Le rêve ! Revenue à Bordeaux, j’ai intégré une agence de communication, en tant que Chef de Publicité. Mon envie d’expatriation m’a poussée vers Londres où j’ai vécu une belle aventure multiculturelle et après une énième réflexion entre Bordeaux et Paris, c’est Bordeaux qui l’a emporté ! En rentrant, j’ai intégré le leader de l’enseignement supérieur privé, IONIS Education Group, en tant que Responsable de la Communication et des Relations Entreprises à l’ISG, la Business School Internationale du groupe.

J’y exerce des fonctions très transverses qui ont pour but de valoriser avant tout nos étudiants, nos anciens diplômés et nos intervenants en France et à l’international. En support du service commercial, je décline tous les supports print, anime et gère nos communautés sur les réseaux sociaux, organise des évènements très tournés vers les entreprises et l’écosystème local. Bref, plus 360, c’est compliqué !

Vous candidatez au poste d’administratrice au sein de l’Apacom. Quelles sont les raisons de cet engagement ?

Engagée depuis 2015 au sein des Ateliers Web et du Club des Dircoms, mais aussi cette année dans les Trophées de la Com. Sud-Ouest, j’ai, chaque année, mis un pas de plus dans cette association et y trouve un réel plaisir à échanger et à apprendre de mes pairs. L’année dernière administratrice déléguée, il est temps pour moi de me présenter pour continuer de m’investir et de porter la commission des Ateliers Web vers encore plus d’ouverture et de lien avec nos adhérents.

Quels sont les projets développés par l’APACOM pour lesquels vous apporterez votre contribution ? Avez-vous des idées complémentaires que vous aimeriez mettre en œuvre ? 

En plus d’animer la commission des Ateliers Web avec une équipe au top, je souhaite m’investir dans la prochaine édition des Trophées et surtout continuer de porter l’envie d’ouverture de l’association vers d’autres réseaux professionnels. Cette association est l’une des plus dynamiques en termes d’évènements et de rencontres professionnelles pour ses adhérents sur tout le territoire de la Grande Région, nous avons besoin d’être encore plus nombreux à porter ce discours de valeur et d’ouverture.

Concernant votre métier de communicant, quelles grandes évolutions, quels changements nous impactent ou vont nous impacter ?

Nos métiers sont évidemment impactés par la techno et les rapides évolutions apportées par le digital. J’aime à penser que cela nous permet de mieux cibler nos besoins et d’être plus exigent dans nos attentes vis-à-vis de ces outils, mais surtout que cela renforce encore plus la valeur de la réflexion et de la vision du communicant. La nouvelle génération, que je côtoie au quotidien, ne donne pas plus de place à l’un qu’à l’autre, contrairement à ce qu’on pourrait penser. Elle apprend à les faire cohabiter avec bon sens et c’est un enseignement qui me permet de rester en veille, d’apprendre des experts tout en ayant confiance en la force de l’expérience !

Propos recueillis par Emilie Féret

Partagez cet article !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

Porté par son expansion en régions, OXYGEN poursuit sa croissance.

  Porté par son expansion en régions, OXYGEN poursuit sa croissance et mise sur l’international [...]

Lire la suite

Le 2e panorama EY-France Créative souligne la croissance de l’économie culturelle et créative

France Créative et Ernst and Young ont dévoilé le 27 novembre 2015 le deuxième panorama de l’économie [...]

Lire la suite

La Gironde à l’avant-garde de l’accès aux outils numériques

En France, la fracture numérique est une réalité. Pour parvenir à résorber les disparités d’accès [...]

Lire la suite