La saga des portraits des candidats – Christelle Lecomte

christelle lecomteAujourd’hui, nous vous présentons CHRISTELLE LECOMTE, Directrice région Sud-Ouest de Vanksen, qui revient avec nous sur son parcours et les raisons de sa candidature. En effet, à l’occasion de l’Assemblée Générale annuelle de l’APACOM, programmée le jeudi 26 janvier 2017, les adhérents seront amenés à voter afin d’élire de nouveaux administrateurs, futurs animateurs de la vie de notre association.

  • Votre parcours : présentez-vous en quelques lignes, votre cursus et vos fonctions actuelles.

Titulaire d’un Master 2 en marketing et communication et d’un Master 2 de recherche en gestion des organisations, je baigne dans la communication et le marketing depuis 15 ans maintenant.

Après avoir travaillé pour les groupes Bogart et Nova à Paris, j’ai intégré le monde des agences et notamment celui de Vanksen en 2007. J’ai dirigé son bureau parisien pendant 2 an et aujourd’hui je développe l’agence dans le Sud-Ouest depuis 2014. Florence Lepage m’a rejoint il y a un an et nous sommes heureuses de compter parmi nos clients de belles marques comme Laboratoires Pierre Fabre, NPY, Institut Arnaud, Malher Besse, Mestrezat, Millesima, Concours Sésame, Tribunes de la Presse et récemment VPN autos. Vanksen accompagne également le Conseil départemental de la Gironde et le Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine.

Mon rôle au sein de l’agence est à la fois celui de conseil en stratégie, développement commercial et RP.

En parallèle, j’interviens en stratégie de marque et webmarketing dans des Business schools et à l’université (Groupe Inseec, Kedge, IAE et Isic).

  • Vous êtes candidate au poste d’administratrice de l’APACOM. Quelles sont les raisons de cet engagement ? 

L’Apacom et moi c’est déjà une longue histoire. 6 ans au Conseil d’administration, 2 ans en tant que Vice-présidente, responsable de la commission communication (aujourd’hui pilotée par Catherine Sarnow).

Après une mise en sommeil d’1 an, je souhaite poursuivre mon engagement dans l’association. En tant que professionnelle, je trouve naturel de s’investir au quotidien pour faire rayonner nos métiers.

  • Quels sont les projets développés par l’APACOM pour lesquels vous apporteriez votre contribution ? Avez-vous des idées complémentaires que vous aimeriez mettre en oeuvre ?

J’ai proposé ma contribution pour soutenir les Matins de l’Apacom et co-animer la commission agence.

  • Concernant votre métier de communicant, quelles grandes évolutions, quels changements nous impactent ou vont nous impacter ? 

Un sujet me touche particulièrement : l’essor fulgurant des adblocks (plus d’1/3 des internautes français ont installé un bloqueur de publicités en novembre 2016, selon le baromètre IAB).

Ce phénomène doit nous amener à nous poser des questions sur les raisons de ce rejet de la publicité par les consommateurs. Quelles réponses les marques et les acteurs du média peuvent-ils apporter ? Le native advertising ? Même si ce format permet de contourner les adblocks, il n’est qu’une solution à court terme. Il faut arrêter d’utiliser à outrance des nouvelles technologies comme le retargeting, mais plutôt repenser sa stratégie de marque dans sa globalité en fonction de cibles et d’objectifs affinés et de construire une marque forte et transparente qui prône une relation conversationnelle durable.

Propos recueillis par Julie Nadin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.