La saga des portraits des candidats – Mélanie Sevilla

melanie-sevilla

Aujourd’hui, nous vous présentons MÉLANIE SEVILLA, fondatrice, conseil et formation média à Middle Bo, qui revient sur son parcours et les raisons de sa candidature. En effet, à l’occasion de l’Assemblée Générale annuelle de l’APACOM, programmée le jeudi 26 janvier 2017, les adhérents seront amenés à voter afin d’élire de nouveaux administrateurs, futurs animateurs de la vie de notre association.

  • Votre parcours : présentez-vous en quelques lignes, votre cursus et vos fonctions actuelles.

Après l’obtention d’un DUT spécialisé en Publicité, je décroche un poste de commerciale en régie publicitaire radio pendant 2 ans. Je quitte Bordeaux en 2003 pour faire mes armes à Paris. Je travaille au sein d’agences média en tant que « stratège média » au pôle conseil ; en deux mots, j’accompagne les annonceurs dans l’analyse de leur cible, des investissements média et stratégies des concurrents pour leur proposer une activation média construite avec nos acheteurs, cohérente avec les conclusions de l’analyse et leurs objectifs. De Danone à Sosh, en passant par la Poste, Rana, Fox, la coordination internationale de Siemens, Coty… J’ai pu découvrir différentes cibles et construire de nombreuses stratégies pluri-média.

Passionnée par mon métier, j’ai accompagné le pôle Etude sur l’intégration du digital dans les plans et l’apport de couverture incrémentale, le planning stratégique sur l’évolution des tendances de consommation et de la société, le pôle New Biz sur divers appels d’offres dont Lactalis, Sodebo ou Carlsberg à l’international, et le pôle Opérations Spéciales.

De retour sur Bordeaux en 2013, la « Belle Endormie » a bien changé ! Et une dynamique nouvelle s’offre à moi, en cohérence avec mon parcours et mon état d’esprit : accompagner de façon pédagogique les annonceurs, écouter, conseiller, être disponible, faire découvrir et grandir l’univers de la stratégie média sur Bordeaux et sa région. Je me lance alors dans le grand bain de l’entreprenariat en créant ma structure baptisée Middle Bo, spécialisée en conseil et achat média. J’avais observé à l’époque en régie le dilemme des annonceurs confrontés aux multiples propositions des régies ; dilemme qui s’est complexifié avec l’intégration du digital. Ma mission est d’apporter aux annonceurs et agences une réponse neutre, externe et experte en média sur Bordeaux.

Forte de dix années d’expériences en agences mais toujours en apprentissage, responsable pédagogique de la Licence Stratégie média et expertise digitale à l’IUT Michel de Montaigne à Bordeaux puis Maître de conférence associée en stratégie média, je suis au quotidien “challengée” par mes étudiants. Etre informée de l’actualité, savoir expliquer simplement, apporter des réponses, former, connecter la communication et les média on et off : l’apprentissage m’apporte un équilibre dans ma démarche.

  • Vous êtes candidate au poste d’administratrice de l’APACOM, quelles sont les raisons de cet engagement ? 

Dans la cohérence de ma démarche, fondée sur la pédagogie et le souhait de voir grandir l’univers et l’intégration de la stratégie média sur la région, je souhaite présenter ma candidature au poste d’administratrice. Je porterai la parole des média et je serai le trait d’union entre les régies et les agences de communication ou agences digitales. Mon objectif est de pouvoir installer Bordeaux dans une dynamique aussi structurée que dans les autres grandes villes de France où les agences média côtoient les agences de communication, où les annonceurs disposent de solutions complètent via des entités propres.

Beaucoup de projets, c’est certain, mais tous traités avec implication et passion. Et l’APACOM, son évolution et la possible création du Club Média est un projet pour lequel je m’impliquerai de la même façon.

  • Quels sont les projets développés par l’APACOM pour lesquels vous apporteriez votre contribution ? Avez-vous des idées complémentaires que vous aimeriez mettre en oeuvre ?

En 2016, j’ai co-organisé et apporté ma contribution sur la stratégie média du Bordeaux Business Booster.
Puis, j’ai présenté un dossier lors des Trophées de la Com’ pour mettre en lumière la complémentarité entre un dispositif de communication militante et la modernité d’une médiatisation très digitale pour la relance du spectacle “La Bataille de Castillon”.
Enfin, je me suis illustrée sur scène à l’occasion de l’Apacom Show pour les 20 ans de l’association. Une expérience enrichissante, délirante, très humaine !

2017 sera pour moi toujours sous le signe des média, de la pédagogie et de l’humain. Aussi j’aimerai proposer la création d’un Club des Média pour la Nouvelle-Aquitaine via les différentes antennes de l’APACOM. Notre région, et Bordeaux en première ligne, dispose de l’ensemble des leviers permettant aux annonceurs de répondre à leurs objectifs et aux agences de communication de redoubler d’inventivité. Créer un espace d’expression, de partage et de valorisation des média, en toute transparence pour les annonceurs.

  • Concernant votre métier de communicant, quelles grandes évolutions, quels changements nous impactent ou vont nous impacter ? 

L’appropriation du digital par les annonceurs et les agences devient urgente. On parle aujourd’hui d’une intégration, d’une complémentarité qui va permettre de transmettre le bon message, à la bonne cible, au bon moment, sur le bon support. Avec plus de créativité, de nouvelles interactions réelles/virtuelles, des échanges, afin de toujours placer le consommateur au cœur de la marque. Consommateur dont il faudra prendre de plus en plus soin, avec des formats moins intrusifs, l’utilisation de la vidéo et du mobile en forte progression sur la croissance du digital, et l’Experience Utilisateur (UX) au premier plan, pour remettre l’humain au centre des stratégies. Des perspectives passionnantes pour des passerelles logiques entre communication et médiatisation.

Propos recueillis par Julie Nadin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.