Le storytelling et le marketing de la performance

fountain-pen-1851096_960_720Dans un contexte de marketing, le storytelling (ou l’art de raconter des histoires) a pour but d’utiliser le récit dans une communication publicitaire afin de séduire les potentiels clients en jouant avec leurs sentiments et émotions. Ainsi, le storytelling représente la capacité à traduire ces émotions en mots, en images et/ou en sons afin de stimuler l’imagination du public. Le but principal étant de réunir la marque et ses clients.

Le storytelling et les médias sociaux : deux choses intimement liées

Auparavant, de nombreuses marques utilisaient les médias sociaux pour partager leurs offres et promotions. Ce principe ne plaisait guère aux internautes ; en effet, ces derniers n’avaient pas envie d’être confrontés à la publicité lorsqu’ils utilisaient les médias sociaux. Progressivement, les marques ont donc cessé d’afficher leurs offres, ont commencé à mettre en place un nouveau contenu, et ont appris à gérer leur propre communauté.

Aujourd’hui, ce processus de storytelling fonctionne extrêmement bien auprès du public. Les médias sociaux représentent une véritable passerelle pour les marques qui souhaitent raconter leurs histoires et faire passer un message. Ces derniers permettent donc d’accroître la notoriété des marques et d’attirer l’attention du public. Ainsi, à l’heure actuelle, les marques utilisent principalement – voire uniquement – les médias sociaux pour cette raison.

Quand le storytelling rencontre le marketing de la performance

Comme l’indique le site Internet marketing-professionnel.fr, « le marketing de la performance est le processus qui consiste à captiver l’attention du public, pour transformer un visiteur en client de votre marque ».

L’exemple le plus parlant est celui des banques : ces dernières ciblent les étudiants diplômés depuis peu afin de leur vendre un prêt ou une carte de crédit. Les marques de biens de grande consommation recrutent ainsi leur clientèle, ce qui leur permet également d’accroître la connaissance de leurs nouveaux clients.

Il est donc ainsi possible de vendre, par exemple, des projets immobiliers onéreux par le biais des médias sociaux. La société Sea Coast l’a fait et a remporté plus de 3000 prospects par mois grâce à un marketing centré sur les réseaux sociaux. En effet, cette entreprise a ainsi augmenté le taux de conclusion de ses ventes et en a profité pour cibler sa clientèle.

Le storytelling : un atout supplémentaire pour les marques

Il est important de se rappeler que le marketing de la performance ne s’utilise pas en tant que marketing direct ; il ne s’agit pas de faire uniquement du ciblage intelligent ou de la publicité. Bien que ces deux éléments aient leur importance, nous voyons plusieurs centaines de publicités par jour. Il faut donc se poser les bonnes questions et penser à se démarquer des autres, en utilisant notamment le storytelling et les médias sociaux.

Ainsi, avec le temps, il a été conclu que le public préfère trouver du contenu créatif dans son fil d’actualité. En effet, les internautes y sont plus sensibles. Le storytelling est donc plus que jamais un processus de démarcation pour les marques, un principe à exploiter.

Alors si ce n’est pas encore chose acquise, renseignez-vous sur le storytelling et mettez-vous à la page !

Source : marketing-professionnel.fr

Julie Nadin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.