Les push notifications : nouveau levier indispensable des stratégies digitales ?

Les push notifications ont fait leur apparition avec les applications mobiles. Il s’agit de messages courts visant à alerter son destinataire sur une actualité alors que celui-ci est hors connexion : sur Facebook elles peuvent avertir que l’utilisateur a reçu un message, Runtastic les utilise pour motiver ses abonnés à une petite séance de sport et vente privée informe ses clients du début imminent de la vente.

Depuis peu, la technique tend néanmoins à se développer pour les sites web également, lui offrant alors de belles perspectives comme nouveau levier indispensable des stratégies digitales. En effet, 40% des internautes sont d’ores et déjà équipés de navigateurs adaptés (Chrome et Safari), les autres navigateurs faisant savoir qu’ils proposeraient d’ici peu eux aussi ces fonctionnalités. Les aspects techniques se mettant en place, nul doute que les marques vont rapidement se saisir de cette nouvelle opportunité d’entrer en contact avec leurs clients et prospects.

Alors que la durée de vie d’une application mobile est très courte, un mobinaute sur 10 seulement continue à l’utiliser après 3 mois, les push notifications ont pour vocation de les relancer et de les ré-impliquer. Elles s’inscrivent donc parfaitement dans une stratégie CRM.

Dans un contexte où les coûts des e-mailings restent élevés, avec des performances souvent discutables, et face à une nouvelle génération de consommateurs, les fameux « digital native », nés avec un mobile à la main, la push notification semble un levier particulièrement pertinent. A l’ère de Twitter, avec ses 140 caractères, le petit message d’alerte a l’avantage d’être quasiment instantané et favorise ainsi la proximité à la marque.

En se généralisant petit à petit sur les sites internet, en version mobile ou desktop, les push notifications se mettent également à la portée des marques n’ayant pas fait le choix de développer une application mobile. Leur utilisation devrait donc prendre rapidement de l’ampleur et se démocratiser.

Face à ce développement, les marques devront néanmoins prendre très vite les mesures nécessaires pour garantir respect et confiance dans la relation qu’elles entretiennent avec leurs clients et prospects, la règle de l’optin devra donc être appliquée.

En effet, dans le contexte des applications mobiles, l’utilisateur a la main sur l’activation des push depuis les réglages de son appareil, il faudra qu’il puisse tout autant manifester explicitement son consentement à ce type de sollicitations pour une utilisation sur site.

 

 

pushnotification_APACOM_infographie

Magali Thepot

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.