Magic Makers : apprendre à coder en s’amusant

Avec Magic Makers les enfants apprennent à coder dès le plus jeune âge. La start-up, qui compte déjà une dizaine de lieux d’accueil en région parisienne, a choisi Bordeaux pour sa 1ère implantation en région.

C’est en cherchant des ateliers de code pour son fils que Claude Terosier, fondatrice de Magic Makers, a constaté le manque en la matière. En 2013, cette ingénieure, diplômée de Telecom ParisTech et Directrice de projets transverses chez un opérateur téléphonique, décide alors de se lancer dans l’aventure de l’entrepreneuriat. Incubée chez Paris Pionnières, Claude met en place un premier atelier pilote dans l’école de ses enfants pour tester l’idée… et le succès est au rendez-vous !

magic makers1

La méthode pédagogique s’appuie sur le logiciel Scratch (développé par le MIT) et permet d’apprendre à coder de manière ludique. « Contrairement aux idées reçues, la programmation est amusante, tout tient dans la façon de présenter et expliquer les choses. Les ateliers visent avant tout à accompagner les enfants dans la durée, en leur laissant la liberté de faire par eux-mêmes. L’animateur est là pour leur apprendre à réfléchir et à résoudre des problèmes. »magic makers 2
Côté communication, Magic Makers a, dès son lancement, bénéficié d’un bouche à oreille positif parmi les parents tandis que la presse, tant locale que nationale, s’est rapidement fait l’écho de cette initiative. Comme le rappelle Claude Terosier : « Le numérique est partout et concerne tout le monde. Quand on a des notions de programmation, on en comprend d’autant mieux les usages. » Un sérieux atout pour l’avenir, et notamment pour nos communicants de demain…

Les ateliers bordelais ouvriront leurs portes dès cet été, cours de la Martinique aux Chartrons, sous la houlette d’Audrey Leclère, en charge du déploiement de Magic Makers sur la métropole.

Alors, qui a dit que le code était encore ennuyeux ?

Marion Blanchet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.