Musées : une belle vitrine pour la région

Les musées et les espaces culturels de Nouvelle-Aquitaine se portent bien : leur fréquentation est en hausse continue. Dans le domaine culturel, la communication digitale est très importante, comme partout, mais on note également l’importance de la communication interpersonnelle (bouche à oreille par ex.). Cette communication se fait presque « toute seule » et participe activement à la renommée de notre région. Merci les musées !

Une région culturellement dynamique

La région Nouvelle-Aquitaine bénéficie d’une offre culturelle très large. En plus de ses sites « permanents » comme les musées, les centres d’exposition, les salles de concert et les théâtres, la région travaille en permanence à enrichir son offre « événementielle ».

Qu’ils soient reconduits d’une année sur l’autre ou pas, les événements sont de plus en plus nombreux dans la région. On pense aux marathons (Bordeaux, Médoc, Poitiers, La Rochelle), à l’Euro de Football, aux passages du Tour de France, à Vinexpo, au festival de la BD d’Angoulême, à la foire du livre de Brive-la-Gaillarde, aux festivals musicaux comme Garorock ou les Francofolies…[1]

Ces événements attirent les touristes en masse, surtout s’ils ont lieu pendant la période estivale. Ils sont un excellent moyen de faire de la publicité pour un territoire et se traduisent par une intensification de l’activité hôtelière.[2]

Nuitées hotelières (Atout France)

Le musée, une valeur sûre qui a le vent en poupe

Il y a un espace culturel que l’on oublie parfois. Pourtant, il est là, qu’il pleuve, qu’il vente ou qu’il neige : c’est le musée ! Il s’en passe des choses dans un musée. Il y a une collection permanente, des espaces ludiques pour les enfants, des expositions temporaires, parfois des projections, des conférences, des ateliers… Le musée est un pilier de l’offre culturelle de notre région.

Bordeaux se distingue par les efforts déployés pour dynamiser ses collections muséales. Les campagnes de communication s’enchainent pour le Musée d’Aquitaine, Cap Sciences, la Cité du Vin[3] ou encore le MADD[4] (Musée des Arts Décoratifs et du Design). Les statistiques ont parlé : presque 640 000 visiteurs ont découvert les musées de la ville de BoMusée d'Aquitainerdeaux en 2017. C’est un record !

Cette hausse de fréquentation (+3,7% par rapport à 2016) atteste de l’attractivité grandissante de la capitale de région. En menant des actions communes, les établissements culturels municipaux et les opérateurs locaux ont fait émerger un élan culturel collectif visible à Bordeaux, dans la Métropole, dans la presse et sur internet. Cette politique volontariste se retrouve aussi à La Rochelle ou encore à Poitiers : ils servent efficacement le marketing et la communication territoriaux.

Je communique, nous communiquons, vous communiquez

2018 sera une grande année pour les musées bordelais : 8 lieux culturels vont être rénovés, rouverts ou inaugurés (l’Arena Bordeaux Métropole, la Manufacture CDCN (Centre de Développement Chorégraphique National), la Fabrique Pola, le Musée de la mer et de la Marine, la Salle des Fêtes du GMusée des beaux artsrand Parc, le Muséum de Bordeaux, la bibliothèque de Caudéran et les salles XXe/XXIe du Musée d’Aquitaine).[5]

Pour promouvoir ces événements, la forme est aussi importante que le fond. Les communicants spécialistes de l’événementiel culturel se chargent de la forme tandis que les professionnels de la culture pensent le fond.[6] Ainsi, on pense chaque nouvelle exposition avec un volet éducatif qui puisse attirer les tout-petits, les enfants et les adolescents puis on en fait la publicité largement sur tous les supports de communication afin d’attirer tous les publics.

Ajoutez à cela le fameux effet « bouche à oreille » et le succès est garanti. Nous sommes tous partie prenante dans le succès des musées et des espaces culturels. Pour faire vivre la culture bordelaise et néo-aquitaine, partageons nos impressions sur leurs sites web, dans leurs livres d’or, sur les réseaux sociaux et dans les repas du dimanche ! Je communique, nous communiquons, vous communiquez !

.

Julie Cazalis

.

Sources :

[1] Observatoire d’Aquitaine

[2] Le Figaro

[3] Classic Agenda

[4] Aquitaine Online

[5] Club de la Presse de Bordeaux

[6] FR3 Aquitaine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.