NFC : une technologie qui se développe

Publié le par chez APACOM. Modifié le

La NFC (Near Field Communication) est une technologie sans fil à courte portée qui permet la communication entre deux appareils. Nous revenons sur cette pratique qui se généralise et que vous connaissez tous.

Il est fort probable que vous l’utilisiez déjà quotidiennement, via votre carte bleue ou votre carte de transports. La NFC ou la communication au champ proche est de plus en plus utilisée, l’exemple le plus connu est la démocratisation du paiement sans contact, mais ses applications sont bien plus larges. Les entreprises utilisent notamment cette technologie afin de rendre des publicités interactives dans les endroits où les prospects sont immobiles, à l’exemple des arrêts de bus.

Comment ça marche ?

Elle fonctionne grâce à l’interaction entre une puce et un lecteur, via un champ électromagnétique. Deux types de communication sont possibles entre ces deux appareils. Une communication active, où les données se transmettent via le champ magnétique (ce qui nécessite de l’énergie), ou une communication passive. Dans ce cas, le lecteur va augmenter son champ magnétique pour transmettre momentanément de l’énergie à la puce (qui n’en contient pas) pour obtenir une information de sa part. C’est ce principe qui est exploité lorsque l’on utilise le paiement sans contact ou la carte de bus.

Grâce à cette technologie, le partage de données entre différents appareils est possible sans configuration préalable (contrairement au Bluetooth). Ces communications bénéficient d’une meilleure sécurisation grâce au chiffrement et à l’encodage des données. La seule contrainte étant la distance entre la puce et le lecteur qui ne doit pas dépasser 10cm, afin que la connexion ait bien lieu.

Pour quelles utilisations ?

Les cartes de visites NFC

Dans le cadre professionnel, la carte de visite est un objet massivement utilisé pour transmettre et échanger des informations. Il existe aujourd’hui des cartes de visite connectées, équipées de la technologie NFC, avec une puce intégrée et imperceptible. Elle devient un véritable outil numérique pour être redirigé vers un profil LinkedIn, un site internet… Cette dernière génération de cartes de visite permet par le simple rapprochement d’un smartphone, même en veille, de déclencher la connexion et le renvoi à une URL personnalisée au préalable. C’est un véritable atout marketing pour les professionnels.

L’interaction avec des supports préexistants

Si vous allez dans un musée et que vous souhaitez d’avantages d’informations sur une œuvre, c’est maintenant possible avec la technologie NFC. En effet, certains musées commencent à développer de petites étiquettes fonctionnant comme des tags. Les visiteurs n’ont qu’à sortir leur smartphone pour obtenir un complément d’information.

Les grandes entreprises commencent également à s’emparer de cette technologie pour prolonger l’expérience publicitaire. Chanel a ainsi développé « Clear Chanel Connect », des tags qui permettent aux usagers des transports en commun d’être renvoyé vers une vidéo promotionnelle.

La technologie NFC se développe de plus en plus, mais nous sommes loin de l’exploitation de toutes ses capacités. Affaire à suivre…

 

Emilie Féret

Partagez cet article !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

Portrait de Philippe Pèlerin, directeur marketing de Beauty Success

Cette semaine, nous vous présentons Philippe Pèlerin. Il répond à nos questions et évoque pour [...]

Lire la suite

Tour d’horizon des nouveaux adhérents – Carole Broly

Ce mardi, nous découvrons Carole Broly, qui vient de rejoindre l’APACOM. Elle est chargée de [...]

Lire la suite

La Grande Jonction… entre la communication et le numérique !

Nouveaux enjeux, nouveaux outils, nouveaux métiers : plus que jamais la communication fait corps avec [...]

Lire la suite