Originalité et modernité pour Far Ouest, nouveau média de Nouvelle-Aquitaine

Far Ouest Photo 1Il y a tout juste un an, quatre Bordelais se sont lancés dans la création d’une nouvelle revue, nommée Far Ouest. Aujourd’hui, Florian Laval et ses trois compères se préparent pour la sortie en septembre prochain de ce média régional Web hybride qui propose des contenus textes, des photos ou encore des vidéos.

Un média qui casse les codes 

Du contenu au format en passant par les rédacteurs, ce nouveau média se veut authentique. Un peu lassé des médias traditionnels, Far Ouest propose d’explorer chaque semaine des enjeux majeurs qui traversent notre région sous forme d’histoires ou encore de feuilletons multimédias divisés en épisodes de 5 à 10 minutes.

Auteur(e )s, conteuses et conteurs sont bien décidés à nous questionner sur les préoccupations du monde de demain et plus globalement sur notre place au sein de la collectivité… Dans 30 ans, les températures augmenteront de 2°C, comment s’adapteront les producteurs de vin ou les ostréiculteurs ? Comment faire, dès à présent, pour sécuriser une centrale nucléaire vieille de 35 ans, située juste à côté de chez nous ? Comment réagir lorsqu’un fond d’investissement détruit des centaines d’emplois dans la région ? Comment nos voisins réinventent la monnaie ? le sexe ? le féminisme ? l’alimentation ?

Difficile de visualiser à quoi va ressembler cette revue ? Pas d’inquiétude ! Plus que quelques jours avant la sortie des premiers feuilletons de Far Ouest. Le média vous proposera un ensemble de sujet comme « Bonnes vacances au chômage », un des premiers reportages réalisés par la revue, consacré au destin des salariés de l’usine de fabrication de planches Darbo poussé à la liquidation judiciaire en octobre dernier ; ou encore un reportage sur l’exploration des monnaies et des échanges alternatifs en Aquitaine.

Far ouest : le choix de l’indépendance

Les fondateurs de ce nouveau média ont décidé de proposer un contenu sans publicité. Un choix idéologique qui demande des recherches supplémentaires pour le financement. Pour finaliser la programmation de la première année, il manque au journal encore 15 000 euros. C’est à travers la campagne Ulule que Far Ouest a décidé d’agir. Elle consiste à créer une première communauté d’abonnées autour de la revue qui permettra de financer la somme voulue. Far Ouest précise bien qu’il ne demande pas un don mais bien des adhésions de futurs lecteurs. Avec 500 abonnées, la revue pourrait débuter dans des conditions sereines. Et à terme, d’ici 2019, l’objectif  est d’atteindre 3000 abonnés.

Road trip dans les librairies de Nouvelle-Aquitaine et soirée de présentation

Pour sa campagne de pré-abonnement, Far Ouest a organisé une tournée dans des librairies de huit villes de Nouvelle-Aquitaine et une soirée de lancement à l’Iboat le mardi 22 août. L’occasion de faire connaître ce média et de fonder une communauté.

Léa Jouvie

Sources : Far Ouest, Sud Ouest, CNews Matin, Ulule 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.