Participer à un meet-up : dans quel but ?

Que l’on soit organisateur ou participant, les meet-up ont de nombreux avantages. Ils permettent de rencontrer des personnes ayant des centres d’intérêts communs, d’échanger avec des clients, prospects ou encore des partenaires. C’est aussi une bonne solution pour se faire connaître et étendre son réseau de connaissances.

Qu’est-ce qu’un meet-up ?

Un meet-up est une rencontre organisée, informelle, qui rassemble des personnes voulant échanger sur un même thème. Du e-marketing, en passant par le sport, les films ou encore la communication sur un réseau social, il en existe pour tous les goûts. Un meet-up débute généralement par une présentation de l’organisateur sur le sujet choisi, qui lancera en suite les discussions entre les participants.

Le terme meet-up est apparu au début des années 2000 notamment par la création d’un site internet du même nom créé en 2002. Cette application est le bon moyen de trouver un meet-up auquel participer, près de chez vous. Si vous souhaitez en créer un, c’est aussi possible sur ce site. Ainsi, les personnes intéressées par le sujet pourront s’y inscrire directement.

Participer ou organiser un meet-up, dans quel but ?

Les deux principaux avantages à participer à un meet-up sont de passer un bon moment, dans une ambiance décontractée et conviviale, puis de développer votre réseau. De plus, organiser un meet-up est particulièrement positif, notamment pour transmettre l’image que vous souhaitez véhiculer. Cela permet aussi de rencontrer des potentiels clients ou partenaires, qui vous aideront à avancer dans votre projet, ou encore à animer votre communauté.

Le meet-up est une solution tout à fait adaptée si vous êtes indépendants. Aller sur le terrain et rencontrer des personnes en face à face permettra d’accroitre votre notoriété et surtout de débuter le bouche à oreille. Les liens que vous tisserez lors de ces évènements seront bénéfiques, même si les participants font le même métier que vous.

N’allez pas penser qu’ils seront forcément vos concurrents. Au contraire, ils seront des confrères et si leurs entreprises ont une forte demande, ils pourront alors conseiller à leurs prospects un de leurs confrères, comme vous par exemple.

 

Emilie Féret

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.