Pas de crowdfunding réussi sans communication

« Aidez-nous à lancer notre projet », « Nous avons besoin de votre aide pour nous développer »… Ce type de sollicitations nous est de plus en plus familier. Cette méthode faisant appel à notre générosité s’appelle le crowdfunding. Pour que la méthode soit efficace, elle doit s’accompagner d’un solide plan de communication car l’opération peut rapidement tourner au fiasco. 

Qu’est-ce que le crowdfunding ?

180215 - Crowdfunding com

Pour commencer, une petite définition s’impose. Le crowdfunding est une méthode de financement participatif qui permet à un porteur de projet de récolter des fonds. Le public est donc appelé à aider un projet ou une idée qui le séduit. L’exemple le plus célèbre étant la dernière campagne de Barack Obama aux Etats-Unis qui lui a permis de collecter, par ce biais, 150 millions de dollars.

Plusieurs plateformes de crowdfunding existent, les plus connues étant  KisskissBankBank ou Ulule. Avant toute chose, il est donc nécessaire de trouver la plateforme de crowdfunding la plus adaptée¹.

Une communication efficace et originale

Une fois la plateforme sélectionnée, il faut faire connaître son projet. Bien menée, une opération de crowdfunding peut également se révéler une opération de communication efficace. Pour cela il est nécessaire d’avoir au préalable réfléchi à quelques outils :

  • un projet clair et bien rédigé sur la page projet et sur le site web,
  • une courte vidéo présentant le projet et facile à partager sur les réseaux sociaux,
  • des images et des GIF animés pour les réseaux sociaux,
  • des flyers à distribuer sur le lieu (s’il y a un lieu physique).

L’équipe du Buro des possibles, un salon de thé – espace de coworking bordelais, s’est récemment lancée dans l’aventure avec succès². Leur objectif : embaucher une diététicienne en CDD pour booster leur commerce.

Les associées, Laure, Zoé et Alexandra, nous dévoilent quelques astuces. Un de leurs meilleurs atouts : l’humour. Elles ont su attiser la curiosité avec une accroche rigolote : « Adoptons Sarah », sur les réseaux sociaux bien sûr mais aussi sur des flyers et sur des badges portés par les associées. « Les badges attiraient l’attention des clients et nous permettaient d’engager la conversation et d’expliquer notre projet », explique Alexandra, chargée de la campagne. Cette approche décalée a été un ingrédient essentiel de leur succès.

Le plus difficile est de trouver un équilibre : il faut inciter mais ne pas en faire trop. « Nous avons misé sur trois outils de communication : le emailing, Facebook et le bouche à oreille. Nous avons choisi d’envoyer des emails à des moments clefs : départ de la campagne, au dépassement d’un palier à J-7, J-2, J-1 » déclare Alexandra.

 Les réseaux sociaux sont nos amis

Les réseaux sociaux jouent un rôle essentiel. Pour augmenter sa visibilité, les posts payants peuvent s’avérer utiles dans les moments stratégiques. Les périodes les plus dynamiques étant le lancement de la campagne et la dernière ligne droite, une bonne communication est donc indispensable à ces étapes.

Pour que les informations soient relayées, il est important de soigner ses visuels et ne pas hésiter à donner de sa personne afin d’humaniser le projet. « Nous nous sommes aperçus que ce qui marchaient bien c’était les GIF nous mettant en scène», nous confie Alexandra.

Un travail de longue haleine

180215 - Crowdfunding com projet

Si se doter de bons outils de communication est indispensable encore faut-il les utiliser à bon escient. Pour être efficace, la personne chargée de la campagne doit être sur la brèche pendant toute la durée de l’opération. Une campagne dure entre 25 et 60 jours avec une moyenne à 45 jours.

Il y a toujours un moment où on note un coup de mou. Il faut détecter cette baisse et rebooster en faisant un post sur les réseaux pour encourager les dons, inciter les partenaires à relayer la campagne sur leurs réseaux afin de créer un effet boule de neige.

Pour le Buro des Possibles, ce travail a payé…  Clients, fournisseurs et partenaires se sont pris au jeu. A la fin de la campagne, 2 paliers ont été franchis et 9710€ ont été collectés, dont plus de 3000 euros, la dernière semaine. Sarah a donc rejoint l’équipe dans le cadre d’un CDD  de 9 mois à temps partiel. Au-delà de cette réussite, cette opération aura aussi permis au Buro des Possibles de se faire connaître et de construire une communauté. Résultat, un bilan positif et une équipe regonflée à bloc par cet élan de générosité.

Preuve en est qu’un investissement en communication peut parfois rapporter gros !

Stéphanie Larouer-Jourdain

Pour en savoir plus : le MOOC « Concevez votre campagne de crowdfunding » [https://openclassrooms.com/courses/concevez-votre-campagne-de-crowdfunding]

¹ https://www.goodmorningcrowdfunding.com/10-points-choisir-sa-plateforme-de-crowdfunding/

² https://www.zeste.coop/fr/decouvrez-les-projets/detail/adoptons-sarah/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.