Quoi de neuf sur les réseaux sociaux ?

Reseaux-Sociaux_APACOMNouvelles plateformes, nouvelles fonctionnalités, etc. Quotidiennement, l’actualité des réseaux sociaux est riche. Pour se repérer dans cette multitude d’innovations, voici les dernières actualités des médias sociaux.

  • Youtube propose de sponsoriser ses commentaires.

 La plateforme Youtube offre à ses utilisateurs la possibilité de payer pour voir apparaître leur commentaire en première position. Un pictogramme prévu à cet effet permettra à l’utilisateur de choisir une somme de 2 à 500 dollars maximum par jour pour le voir apparaître dans le top des commentaires. Le commentaire sera mis en avant par une couleur différente de celle choisie habituellement et restera sur le devant de la scène pendant cinq heures maximum.

Une nouvelle manière pour les influenceurs de monétiser leurs contenus.

  • Snapchat met à jour son interface.

 Snapchat, l’application aux 150 millions d’utilisateurs actifs dans le monde, déploie actuellement une importante mise à jour de son interface. Parmi ces récentes mises à jour, une barre de recherche pour trouver plus facilement ses contacts ou groupes de contacts (et entamer ainsi un tchat avec eux).

L’application est bel et bien décidée à répondre férocement à ses principaux concurrents (Facebook et Instagram), qui ne cessent d’innover eux aussi.

  • Instagram lance les vidéos live.

Instagram vient de lancer officiellement en France (après un mois aux Etats-Unis) la fonctionnalité de vidéos live. Pour prendre une vidéo en direct, rien de plus simple : il suffit d’activer le « live » dans l’appareil photo de la section « stories ». Après le direct, la vidéo disparaît définitivement. Un onglet « recherche » permet également à l’utilisateur d’avoir accès aux vidéos live les plus populaires.

  • Facebook lance son premier incubateur de start-up.

 Pour sa première fois en France, Facebook installe à Paris le plus grand incubateur de start-up du monde au sein de Station F. Nommé « Startup Garage from Facebook », ce programme doit aider au bon « développement de start-up indépendantes qui contribueront à l’économie de la data en France et en Europe », selon Sheryl Sandberg, sa directrice générale adjointe (information relevée sur strategies.fr). A terme, le programme pourra recevoir entre 10 et 15 start-ups.

Source : strategies.fr

 Propos recueillis par Julie Nadin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.