Rencontre avec l’ISEG, partenaire historique des Trophées de la Com. Sud-Ouest

Promouvoir la créativité

C’est leur troisième édition des Trophées de la Com. Sud-Ouest et nos interlocutrices ne s’en lassent pas ! Carmen Brulé-Sabadus et Sophie Gauthier, respectivement directrice et responsable de communication de l’ISEG Bordeaux, soutiennent cet événement avec conviction.

« L’ISEG est partenaire historique des Trophées, depuis la première édition en 2009 » explique Carmen Brulé-Sabadus. Une ancienneté qui s’explique par la présence de Béatrice Vendeaud au sein de l’école, en qualité de directrice des partenariats entreprises et du réseau des anciens… et présidente de l’Apacom à ce moment-là. L’ISEG est un partenaire financier de premier plan, ce qui lui permet de choisir et de parrainer une catégorie spécifique : les campagnes « audio-visuel et vidéo ». Sophie Gauthier : « Cette catégorie parle à notre public d’étudiants. En tant qu’établissement leader à Bordeaux dans le digital, le marketing et la communication, c’est une manière pour nous de soutenir la créativité et l’écosystème régional autour des agences et des annonceurs. »

Parmi les 7 campus français de l’ISEG, plusieurs intervenants vont d’ailleurs aider les jurés à établir la présélection des dossiers retenus. Paris, Lyon, Lille, Nantes et Strasbourg seront donc sollicités, à l’exception de Bordeaux et Toulouse bien sûr, trop impliqués dans la compétition. En parallèle, les étudiants de troisième année sont appelés à étudier les campagnes candidates et à voter en ligne.

Au-delà des Trophées, l’ISEG prend part également à de nombreuses manifestations organisées par l’Apacom, par le biais de son association d’étudiants ISEG Events.

 

Projets transversaux et réseau

« Notre enseignement est fondé sur le mode projet. Nous nous engageons auprès des 400 étudiants de l’ISEG Bordeaux à leur apporter un enseignement concret, via des projets transversaux. L’ensemble de nos intervenants sont des professionnels. L’Apacom est à ce titre un formidable vivier de compétences, un écho des tendances du marché et une source d’inspiration pour nos étudiants qui cherchent des stages » précise Carmen Brulé-Sabadus, qui se réjouit d’un taux d’intégration professionnel de 86% des étudiants à la sortie. « Nous insistons auprès d’eux sur l’importance d’acquérir la culture réseau, auprès d’associations comme l’Apacom ou notre réseau d’anciens. »

Appliquant cette philosophie au quotidien, les dirigeants de l’école sont présents dans de nombreux mouvements régionaux : Medef, 2AM Marketing, Club de la presse, accueil du Google Tour chaque année. « Nous sommes très sollicités, reconnait Carmen Brulé-Sabadus. Ici, c’est un campus qui ne dort jamais ! »

Propos recueillis pas Claire Goutines.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.