Réseaux Com’ Nouvelle-Aquitaine, partenaire des Trophées de la Com. Sud-Ouest

Créé en 2015 afin de fédérer les associations et clubs de communicants des régions Aquitaine, Limousin et Poitou-Charentes, Réseaux Com’ Nouvelle-Aquitaine est partenaire des Trophées de la Com. Sud-Ouest, le prochain grand événement organisé par l’Apacom et dont la remise de prix se tiendra le 15 novembre prochain au Casino Théâtre Barrière. Claire Goutines a rencontré Béatrice Vendeaud, présidente de Réseaux Com’ Nouvelle-Aquitaine.

Claire Goutines : Après avoir présidé l’Apacom de nombreuses années, vous êtes désormais à la tête de cette association. Quelles sont les objectifs de Réseaux Com’ Nouvelle-Aquitaine ?

Béatrice Vendeaud : Lors de la création de la nouvelle grande région, nous avons eu le désir de connecter entre elles toutes les associations de professionnels intervenant dans le champ de la communication. L’idée principale n’est pas de remplacer les réseaux de proximité, ils sont indispensables pour irriguer les départements mais plutôt d’unir nos forces et notre énergie pour représenter et valoriser la filière communication auprès des instances institutionnelles et professionnelles régionales ; contribuer à la dynamique économique, au rayonnement et à l’attractivité de la nouvelle région ; favoriser le partage d’expériences entre ses membres et le développement de la filière.

La Nouvelle-Aquitaine possède de belles agences, des annonceurs audacieux, de vrais talents créatifs. A nous de porter ce message et de montrer que tout n’est pas concentré dans les métropoles.

C.G. Combien de réseaux et d’adhérents regroupe Réseaux Com’ ?

B.V. 7 associations et clubs : Réseau Com’ Limousin, Réseau Com’ 17, 79 et 86, Apacom 33, 47 et 64, ce qui représente environ 850 adhérents. Elue pour un an renouvelable, je succède aux premiers présidents Charles-Marie Boret et Patrice Lemonnier, sachant que la présidence doit être tournante entre les différents réseaux de manière à représenter justement la diversité de la grande région.

C.G. Concernant les Trophées, comment intervenez-vous pour valoriser cette compétition ?

B.V. Dès l’édition 2016, nous avions sollicité tous les réseaux cités ci-dessus pour obtenir un maximum de candidatures. Avec succès puisque près d’1/3 des dossiers de la Nouvelle-Aquitaine venaient d’autres départements que le 33. Cette année, nous avons envoyé toute l’information à tous les réseaux qui relaient auprès de leurs adhérents. Et ça marche puisque de nombreux départements sont déjà représentés dans les inscriptions enregistrées à ce jour. Et bien sûr, en tant que partenaire des Trophées, nous participons largement à l’animation de l’événement sur les réseaux sociaux, via nos comptes sur Twitter : @ReseauxComNA, LinkedIn et Facebook.

Le 7 septembre 2018 à Cognac pour les Estivales de la Communication

C.G. Votre feuille de route à horizon 2020 ?

B.V. Elle est dense ! Après une première édition des Estivales de la Communication qui s’est déroulée récemment à Cognac et qui a rencontré un vif succès, nous réfléchissons déjà à l’année prochaine. Nous souhaitons également favoriser les échanges avec les têtes de réseaux en dehors de nos territoires. Nous poursuivrons notre engagement dans des projets d’envergure : les Trophées de la Com. Sud-Ouest, l’Observatoire des Métiers de la Communication Nouvelle-Aquitaine et la journée agences ouvertes. Enfin, nous favoriserons encore davantage la collaboration sur des projets entre clubs et associations  afin de faire rayonner la région Nouvelle-Aquitaine.

Propos recueillis par Claire Goutines.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.