Saga de portraits des candidats (6) – Emmanuelle Devriendt

Publié le par chez APACOM. Modifié le

Aujourd’hui nous vous présentons Emmanuelle Devriendt, Directrice d’Instants Bordelais, qui revient avec nous sur son parcours et les raisons de sa candidature. En effet, à l’occasion de l’Assemblée Générale annuelle de l’APACOM, programmée le jeudi 29 janvier 2015, les adhérents seront amenés à voter afin d’élire de nouveaux administrateurs, futurs animateurs de la vie de notre association.

EmmanuelleDevriendt_mittel

Votre “Bio-Express” : présentez-vous en 5 lignes, votre cursus et vos fonctions actuelles. 

Arrivée depuis 5 ans à Bordeaux, j’ai travaillé en qualité de directrice de production dans des agences d’événementiel telles que Havas Event, Auditoire et Market place à Paris. J’ai monté mon agence de conseil en organisation d’événements il y a 2 ans à Bordeaux Instants Bordelais avec à mon actif des événements institutionnels comme l’université d’été de la communication et du développement durable et des événements à destination du grand public Bordelais. Je suis en effet a l’initiative des vide dressing qui s’installent dans des lieux décalés dans Bordeaux depuis 4 ans et du Christmas Market à Darwin.

Vous candidatez au poste d’administrateur/trice au sein de l’Apacom. Quelles sont les raisons de cet engagement ?

Je candidate au poste d’administratrice de l’Apacom afin de m’engager aux côtés d’un réseau régional fort qui m’a bien aidé à mon arrivée , c’est donc tout naturellement que je souhaite rendre la pareille en m’investissant localement.

Votre “actu” dans la communication ? 

Je prépare actuellement un espace guinguette dédié aux assises de l’énergie fin janvier au parc expo ainsi que le second salon de la biodynamie en juin prochain un très beau off de Vinexpo.

Quels sont les projets développés par l’APACOM pour lesquels vous apporterez votre contribution ? Avez-vous des idées complémentaires que vous aimeriez mettre en œuvre ? 

Je suis assez intéressée par la Nuit des Réseaux, la Nuit de la Com’ et la Commission Culture et je ne demande qu’à créer de nouveaux projets.

Concernant votre métier de communicant, quelles grandes évolutions, quels changements nous impactent ou vont nous impacter ?

Concernant mon métier les nouveaux modes de consommation alternatifs et toute la partie développement durable m’intéressent et j’essaye donc de traiter mes événements avec le plus grand respect de l’humain et du local. Cette dimension durable m’est chère.

Propos recueillis par Cyrielle Torpe

Partagez cet article !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Discussion

  1. Parrot

    Pour ma part je soutiens Emmanuelle et je suis très heureux que la communication événementielle soit mieux représentée au sein de l’apacom. Nos métiers évoluent et ceux de la rencontre et de l’humain deviennent aujourd’hui plus que nécessaires.

Vous aimerez aussi

Clubs d’Entreprises : participez au concours INITIATIVES 2013 organisé par la CCI de Bordeaux

  “Vous organisez un challenge d’entreprise ? Vous avez un projet d’animation pour votre Club [...]

Lire la suite

Mesurez les performances de votre page Facebook

Aujourd’hui, 2 internautes sur 3 utilisent Facebook : fidélisation clients, gestion de la réputation, recrutement, [...]

Lire la suite

Les Trophées de la Com. Sud-Ouest reviennent à Bordeaux

Toulouse et Bordeaux se partagent le bébé depuis maintenant 5 ans. Le premier événement interrégional [...]

Lire la suite