Sup de Pub soutient les Trophées de la Com. !

Pour vous présenter ce nouveau partenariat entre l’APACOM et l’école Sup de Pub pour le projet des Trophées de la Com. Sud-Ouest, nous changeons de plume et découvrons l’interview de Magali Pagliai réalisée par Véronique Rufas. En tant que directrice déléguée de l’antenne bordelaise de Sup de Pub, elle défend la richesse des projets créatifs en province.

Voilà 10 ans que Sup de Pub, l’école de communication du groupe Inseec U, s’est implantée avec succès, à Bordeaux. Elle accueille chaque année plus de 500 étudiants qui suivent un des nombreux parcours proposés par l’école dans les domaines de la communication, du marketing, de la création et du digital. Partenaire historique des Trophées de la Com. Sud-Ouest, l’école renouvelle son soutien pour la 6ème édition de cette manifestation.

C’est tout naturellement que l’école s’est associée dès le départ à l’APACOM pour apporter son concours aux Trophées de la Com. Comme le rappelle sa directrice, Magali Pagliai : « La réalité du monde des agences, c’est la compétition. Dès la première année, nous plaçons d’ailleurs volontairement les étudiants en situation réelle de compétition autour d’un brief et nous constituons des équipes pluridisciplinaires pour qu’ils apprennent à travailler ensemble. C’est cette émulation collective qui les prépare à la vraie vie ».

Effectivement, nombreux sont ceux qui font le choix de déployer leurs talents en agence une fois leur Master 2 en poche ou dès le Master 1 en s’inscrivant dans un des cursus en alternance que l’école propose.

Présente dans 8 grandes villes (Paris, Lyon, Bordeaux, Londres, Berlin, Genève, New-York City et San Francisco), Sup de Pub, comme son nom l’indique, puise son origine dans le monde de la publicité. L’école sait faire évoluer son offre avec une ingénierie de formation qui accompagne les changements et réinterroge sans cesse les programmes pour les adapter aux nouveaux enjeux du secteur. L’école propose ainsi à Bordeaux plus d’une douzaine de spécialités en 4ème et 5ème année : de la Communication des entreprises et des institutions au Marketing digital, en passant par la Stratégie de contenu, le Design digital, la Direction artistique, l’UX management & design thinking, la RSE ou le Brand content. C’est ce qui fait son succès tant auprès des étudiants que des agences et annonceurs, qui savent pouvoir s’appuyer sur ces jeunes formés aux arcanes des métiers de la communication, en tenant compte des évolutions structurelles et des tendances actuelles.

Récompenser la créativité en régions

Ce que Magali Pagliai illustre, convaincue et enthousiaste, par de nombreux exemples et spécialités venus au fil du temps enrichir le catalogue de l’école. C’est le cas du nouveau Master 1 Stratégie éditoriale et Marketing de contenu qu’elle a introduit pour répondre aux besoins des agences et annonceurs. C’est encore le cas du projet de fin de Master 2 qui aboutit à la création d’une startup par les étudiants qui, pour certains, vont ensuite en incubateur pour donner vie à leur projet. « Le caractère très opérationnel de notre école, c’est notre ADN. On est une école qui ose. On cherche à dépasser l’approche académique pour stimuler les étudiants et pour cultiver leur curiosité avec une exigence bienveillante » indique la directrice de l’établissement.

Entourée d’une équipe « de gens sérieux qui ne se prennent pas au sérieux », comme elle se plait à le dire non sans humour, Magali Pagliai tient à ce que Sup de Pub continue à parrainer les Trophées de la Com. Sud-Ouest, en particulier le prix de la communication globale. C’est un événement qui reflète ce que l’école s’emploie à inculquer aux étudiants, comme un prolongement naturel et légitime. Et de conclure : « Les Trophées de la Com. viennent valoriser le partenariat indispensable entre l’agence et l’annonceur. Mais cette manifestation vient aussi et surtout récompenser la créativité en région. C’est important de mettre en lumière la qualité de la production en région ».

.

Pour en savoir plus sur les Trophées de la Com. Sud-Ouest, c’est par là! Et pour candidater et tenter de faire gagner l’une de vos campagnes de communication, vous pouvez lire la marche à suivre.

.

Propos recueillis par Véronique Rufas

Article par Julie Cazalis

Enregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.