Tour de France des mécènes : focus sur l’étape bordelaise

 23804524_1573016616085335_1184524494_nLe 14 novembre, le Tour de France des mécènes, organisé par l’ADMICAL, faisait étape à la Station Ausone à Bordeaux. L’occasion de mettre en lumière l’engagement des entreprises du territoire  au service de projets d’intérêt général.

Avec son Tour de France des mécènes, l’ADMICAL a décidé de partir à la rencontre des acteurs du mécénat. Dans la vingtaine de villes étapes, elle s’est fixée pour objectif de donner envie aux entreprises de se lancer sur le sujet et de montrer qu’il ne concerne pas que les grandes entreprises parisiennes.

Preuve en est : 1 Français sur 2 est mécène, en ayant déjà fait un don pour une cause. Comparés à nos voisins, nous sommes d’ailleurs très bien placés quand on sait qu’1 mécène européen sur 5 est français. Du côté des entreprises, la pratique du mécénat reste cependant encore largement à développer, 14% seulement des entreprises françaises l’ayant déjà expérimentée. Contrairement aux idées reçues, on compte parmi elles une large majorité de TPE (72%) et de PME (25%).23698529_1566646496722347_1045895738_o

A Bordeaux Métropole, le sujet a été pris à bras le corps il y a un peu plus d’un an avec la création d’une mission mécénat – une 1ère en France – qui vise à associer les particuliers et les entreprises aux projets d’envergure de la métropole.

Autour de la table ronde constituée par l’ADMICAL, trois entreprises bordelaises, de la très petite au grand groupe, ont pu témoigner de leur engagement en faveur de leur territoire : l’agence O Tempora, dont les salariés accompagnent sur leur temps de travail des associations du secteur de l’Economie Sociale et Solidaire ; Adrénaline 33, une PME du secteur du bâtiment qui met ses compétences au service de la restauration du patrimoine local ; ou encore le Crédit Agricole qui, à travers sa toute nouvelle Fondation, a décidé de structurer sa démarche de mécénat, dans un souci de lisibilité et d’efficacité.

Leurs motivations ? A l’image de ce que révèle le baromètre réalisé par l’ADMICAL, toutes trois ont d’abord mis 23732632_1566646720055658_2070659102_oen avant leur attachement à s’ancrer dans leur territoire et à contribuer à son rayonnement. Au-delà, le mécénat constitue également un outil privilégié de communication qui permet à l’entreprise d’incarner ses valeurs et de fédérer ses salariés autour d’un projet, qu’il soit culturel, social ou solidaire.

Vous aussi souhaitez vous lancer ? Pour tout savoir avant de démarrer, l’ADMICAL a mis en ligne un guide pratique, consultable ici !

Propos recueillis par Marion Blanchet

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.